Cet article date de plus d'un an.

Russie : la justice ordonne le maintien en détention d'Alexeï Navalny pour 30 jours

L'opposant politique a appelé les Russes à descendre "dans la rue" contre le pouvoir, après cette décision de la justice.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'opposant russe Alexeï Navalny et sa femme Yulia arrivent à l'aéroport de Moscou le 17 janvier 2021. (KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP)

La justice russe a ordonné le maintien en détention d'Alexeï Navalny pour 30 jours, a déclaré lundi 18 janvier la porte-parole de cet opposant à Vladimir Poutine. "Le tribunal a placé Navalny en détention pour 30 jours. Jusqu'au 15 février", a écrit Kira Iarmich sur Twitter. Alexeï Navalny avait été arrêté dimanche dès son arrivée à Moscou en provenance d'Allemagne, pour avoir enfreint les conditions de sa condamnation à de la prison avec sursis.

Un appel à manifester

Après cette décision, Alexeï Navalny a lancé un appel à manifester en Russie. "Ce que ces bandits [au pouvoir] craignent le plus, vous le savez, c'est que les gens descendent dans la rue (...) alors n'ayez pas peur, descendez dans les rues. N'y allez pas pour moi, allez-y pour vous-mêmes et pour votre avenir", a-t-il dit dans une vidéo filmée dans la salle d'audience et diffusée sur les réseaux sociaux.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Alexeï Navalny

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.