L'opposant russe Alexeï Navalny va mieux et veut poursuivre son combat

L’opposant principal de Vladmir Poutine, Alexeï Navalny, a donné de ses nouvelles samedi 19 septembre depuis l’hôpital allemand où il est soigné. Il se dit prêt à reprendre le combat.

FRANCEINFO

Sur une photo publiée sur son compte Instagram samedi 19 septembre, Alexeï Navalny se tient debout, un mois après son empoisonnement. En légende, il raconte ses jambes tremblantes et un rétablissement qui commence bien, mais s’annonce long. Un peu plus tôt dans la semaine, l’opposant russe avait déjà posté une photo dans sa chambre d’hôpital à Berlin (Allemagne), entouré de sa femme et de ses enfants. La toute première depuis sa sortie du coma.

Traces de Novitchok confirmées par la France

L’opposant russe va mieux et ses proches ont mené leur propre enquête, qui part d’une chambre d’hôtel en Sibérie. Dans une vidéo datée du 20 août, le jour où Alexeï Navalny s’est écroulé dans un avion, ses proches inspectent la chambre où l’opposant aurait dormi quelques heures plus tôt. Avec des cercles rouges intégrés sur les images, ils soulignent la présence de plusieurs bouteilles d’eau, qu’ils ont collecté avant l’arrivée du service de sécurité et les font parvenir secrètement en Allemagne. C’est sur l’une d’entre elles que les traces d’un puissant poison, le Novitchok, ont été détectées par un laboratoire. Les autorités russes affirment que toute cette affaire n’est qu’un prétexte pour imposer des sanctions. Elles demandent des preuves à l’Allemagne et à la France.




L\'opposant russe Alexeï Navalny assis sur son lit d\'hôpital à Berlin (Allemagne), le 15 septembre 2020. 
L'opposant russe Alexeï Navalny assis sur son lit d'hôpital à Berlin (Allemagne), le 15 septembre 2020.  (HANDOUT / INSTAGRAM ACCOUNT @NAVALNY / AFP)