Cet article date de plus de cinq ans.

Alep : une trêve de courte durée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Alep : une trêve de courte durée
Article rédigé par
France Télévisions

De nouveaux bombardements ont empêché l'évacuation des civils d'Alep, ce mercredi 14 décembre.

Des bombardements aériens, des tirs d'artillerie : la guerre a repris aujourd'hui, mercredi 14 décembre, à Alep en Syrie. L'armée du régime syrien est repartie à l'attaque des dernières poches rebelles. Pourtant hier mardi, une trêve avait paru être conclue pour organiser le départ des combattants, mais vers midi, des activistes d'Alep-Est envoyaient des messages pour démontrer le contraire. "Écoutez, des dizaines de roquettes sont actuellement tirées", témoigne un homme.


Des groupes islamistes


Des autocars pour évacuer les combattants d'Alep-Est ont pourtant été envoyés ce mercredi matin. Mais décorés de photos de Bachar el-Assad, ils n'étaient pas très engageants pour les rebelles. L'ONU donne une autre explication : des groupes rebelles islamistes auraient empêché des civils de partir.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.