Cet article date de plus de deux ans.

Vidéo Une députée arrive au Parlement britannique en retard et lance un débat sur le coût des règles

"J'ai mes règles et ça m'a déjà coûté cette semaine 25 livres", a expliqué Danielle Rowley.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran d'une vidéo postée par la députée britanique Danielle Rowley sur Facebook, le 28 juin 2018. (DANIELLE ROWLEY / FACEBOOK)

Une discussion inhaituelle à la Chambre des communes. Une députée britannique s'est excusée, jeudi 28 juin, pour son retard au Parlement, expliquant avoir ses règles, et demandant au gouvernement ce qu'il comptait faire pour réduire le coût des protections hygiéniques.

"Je voudrais évoquer avec vous et à la Chambre des communes (...) le fait qu'aujourd'hui j'ai mes règles et ça m'a déjà coûté cette semaine 25 livres" (28 euros), a déclaré la députée travailliste Danielle Rowley. "Nous savons que le coût annuel moyen des protections périodiques au Royaume-Uni est de 500 livres (565 euros) beaucoup de femmes ne peuvent pas se le permettre", a-t-elle poursuivi. "Que fait la secrétaire d'État pour s'attaquer à cette question?"

La secrétaire d'État chargée des Femmes et de l'Égalité, Victoria Atkins, a répondu que le gouvernement conservateur de Theresa May était déterminé à "supprimer la TVA sur les protections hygiéniques quand nous quitterons l'Union européenne, ce qui aidera (à réduire) les coûts des protections hygiéniques".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.