Royaume-Uni : les chauffeurs routiers toujours bloqués à Douvres

Le désengorgement des camions parqués sur l’aéroport désaffecté de Douvres pourrait prendre plusieurs jours. Les chauffeurs doivent effectuer un examen de dépistage avant d’embarquer sur des ferries ou dans un train.

France 2

Après 48 heures bloqués à Douvres, les chauffeurs routiers ont les nerfs à vif, malgré la réouverture progressive des liaisons vers le continent. Depuis minuit, mercredi 23 décembre, il est possible de franchir la frontière en présentant un test négatif au Covid-19. Des milliers de camions sont entassés sur un parking de l’ancien aéroport, ou au bord de l’autoroute vers l’Eurotunnel. La décongestion s’annonce longue, et l’espoir de revenir pour les fêtes s’amenuise d’heure en heure. "Je n’espère même plus être rentré pour Noël, témoigne un chauffeur, pour France Télévisions. J’espère juste rentrer, être dans le bateau pour rentrer chez moi."

Dans l’attente

Les chauffeurs sont parqués ensemble, dans des conditions sommaires : un plat, un paquet de chips et une bouteille d’eau leur ont été distribués pour 48 heures. Ils n'ont pas accès aux sanitaires. Certains, pourtant testés négatifs, restent toujours près de leur camion, sans indications. "Le test vaut 72 heures. On leur a fait voir, ils ont dit 'ok good', puis on arrive, là, et plus personne n’est capable de nous répondre", raconte Sébastien Boucly, chauffeur routier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des poids-lourds attendent la réouverture de la frontière avec la France, près du port de Douvres (Royaume-Uni), le 22 décembre 2020.
Des poids-lourds attendent la réouverture de la frontière avec la France, près du port de Douvres (Royaume-Uni), le 22 décembre 2020. (JUSTIN TALLIS / AFP)