Royaume-Uni : le stade de Manchester évacué après la découverte d'un objet suspect oublié lors d'un exercice de sécurité

Le match entre Manchester United et Bournemouth a été reporté à mardi soir.

Un camion de démineurs quitte le stade Old Trafford, à Manchester (Royaume-Uni), après une alerte à la bombe, le 15 mai 2016.
Un camion de démineurs quitte le stade Old Trafford, à Manchester (Royaume-Uni), après une alerte à la bombe, le 15 mai 2016. (OLI SCARFF / AFP)

Une sacrée frayeur. Le stade d'Old Trafford, à Manchester (Royaume-Uni) a été évacué dimanche 15 mai, à cause d'un colis suspect qui "ressemblait énormément à un engin explosif". Et pour cause : il s'agissait, selon la police, d'un objet "oublié par une société privée à la suite d'un exercice de sécurité" dans l'enceinte sportive, quatre jours plus tôt.

Le faux explosif a été découvert dans les toilettes d'une tribune du stade alors que les joueurs étaient encore à l'échauffement, 20 minutes avant le coup d'envoi du match Manchester United-Bournemouth prévu à 14 heures. La moitié des 75 600 spectateurs d'Old Trafford a alors été évacuée, pendant que le speaker demandait aux spectateurs restants de garder leur calme, sans donner plus d'informations. Quelques minutes plus tard, la police a finalement ordonné l'évacuation de tout le public, dans le cadre d'une opération "code rouge".

Les démineurs ont fait exploser l'engin

Des démineurs de l'armée, dépêchés sur place, ont constaté que l'objet qui ressemblait à un explosif "ne pouvait pas fonctionner". Ils l'ont toutefois fait exploser par mesure de précaution, vers 16 heures.

S'il y a plus de peur que de mal, la rencontre entre Manchester United et Bournemouth a dû être annulée. Le match, qui compte pour la dernière journée du championnat, a été reporté au mardi 17 mai à 20 heures.

"Manchester United et la Premier League placent au-dessus de tout la sécurité des supporteurs et des employés, a précisé la Ligue dans un communiqué. C'est toujours en dernier ressort que l'on prend une telle décision et nous nous excusons pour les inconvénients occasionnés."