Royaume-Uni : le fléau des attaques au couteau

Londres (Royaume-Uni) serait-elle en train de devenir une des villes les plus dangereuses d'Europe ? La police s'inquiète d'une recrudescence des attaques au couteau. L'an dernier elles ont fait un bond de 22%. En cause : la guerre des gangs.

France 2

Toutes les quatorze minutes, un crime à l'arme blanche est commis au Royaume-Uni, un vol tout comme un règlement de compte. Ces attaques, dont les images sont saisies par les caméras de vidéosurveillance, font régulièrement la une des journaux britanniques. Sarah Amstrong a vu sa vie basculer un soir en rentrant du travail, à Londres. Elle a été attaquée par deux adolescents, qui ont sorti une arme. Elle est poignardée à la joue avec un cutter. La liste des victimes ne cesse de s'allonger : 62 homicides ont déjà eu lieu depuis début 2018 dans la capitale britannique. Un chiffre en hausse de plus de 20% depuis un an.

Les gangs de rue se développent à Londres

La police avoue publiquement son impuissance. "Nous devons redoubler d'efforts", explique Cressida Dick, commissaire de la police métropolitaine de Londres. Pour les autorités, cette hausse a pour origine la drill music, des chansons et des clips dont les paroles glorifient la violence entre gangs. Cela fait 10 ans que les gangs de rue se développent à Londres, un phénomène qui se nourrit de la pauvreté et qui s'étend plus largement avec les réseaux sociaux. Le maire de Londres, Sadiq Khan, dénonce les coupes budgétaires du gouvernement conservateur dans les secteurs de la jeunesse et de la police.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le maire de Londres, Sadiq Khan, se recueille sur les lieux de l\'attentat qui a fait sept morts dans la capitale du Royaume-Uni, le 5 juin 2017.
Le maire de Londres, Sadiq Khan, se recueille sur les lieux de l'attentat qui a fait sept morts dans la capitale du Royaume-Uni, le 5 juin 2017. (CLODAGH KILCOYNE / REUTERS)