Cet article date de plus de deux ans.

Royaume-Uni : l'ancien chanteur d'Oasis Liam Gallagher veut devenir Premier ministre

"Pourquoi moi ? Pourquoi pas", a-t-il écrit sur Twitter, en référence au titre de son nouvel album solo, dans les bacs en septembre prochain.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Liam Gallagher donne un concert à Istanbul (Turquie), le 14 août 2018. (SERHAT CAGDAS / ANADOLU AGENCY / AFP)

Un candidat inattendu. L'ancien chanteur du groupe Oasis, Liam Gallagher, s'est déclaré candidat pour prendre la place de Theresa May au poste de Premier ministre britannique, mardi 18 juin. "Je m'appelle Liam Gallagher, j'ai quatre beaux enfants, au fil des années, je me suis essayé à la drogue, j’ai eu de nombreux numéros 1. Maintenant, envoyez-moi les clés du numéro 10 [Downing Street, la résidence du Premier ministre à Londres] et je vais m'occuper de ce bazar. Pourquoi moi ? Pourquoi pas", a-t-il écrit sur Twitter. Why Me ? Why Not est aussi le titre de son nouvel album solo, dont la sortie est prévue le 20 septembre.

Pour être plus clair, il a publié un autre message avec un jeu de mots sur son prénom. "ParLIAMent, allez, vous avez compris." Et quand un internaute se demande quelle serait sa première décision à ce poste, le chanteur répond : "Reformer Oasis", le groupe étant séparé depuis dix ans.

Si "l'arrivée de Liam Gallagher au 10 Downing Street révèle plutôt de l'imaginaire que du réel", comme le remarque 20 Minutes, le chanteur a déjà exprimé ses opinions politiques. Samedi 15 juin, il a accordé une interview sur le Brexit au site Manchester Evening News (en anglais). Quitter l'Union européenne est une "idée absurde", déclare-t-il. Il dit s'en vouloir de ne pas avoir voté au référendum. "Beaucoup de gens n'ont pas voté parce qu'ils pensaient que personne n'allait voter pour le 'leave', c'est une idée ridicule. Mais aujourd'hui, je défendrais les droits des gens qui ont voté pour le Brexit", ajoute-t-il.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Royaume-Uni

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.