Royaume-Uni : des solutions face aux agressions des professeurs par leurs élèves

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Royaume-Uni : des solutions face aux agressions des professeurs par leurs élèves
FRANCE 2
Article rédigé par
C.Guttin, L.Soudre, L.Poupon, N.Boothby, C.Duval - France 2
France Télévisions

Les agressions de professeurs par leurs élèves touchent particulièrement le Royaume-Uni. Certaines écoles vont jusqu’à proposer des cours d’auto-défense ou des caméras portatives pour protéger leurs enseignants. 

Au Royaume-Uni, des dizaines de professeurs sont agressés chaque année par leur élève ; l’un des taux les plus élevés d’Europe. Vincent Uzomah était professeur de physique au collège lorsqu’il a été poignardé en plein cours, il y a quatre ans, par l’un de ses élèves qui avait à peine 14 ans. Le professeur a cru qu’il allait mourir. Il n’aurait jamais pensé avoir à faire face un jour à une telle violence. Pour lutter contre cette menace grandissante, certaines écoles ont choisi de prendre les choses en main, et de proposer par exemple des cours d’auto-défense pour les enseignants. 

Des caméras portatives comme pour les policiers

Au programme du cours : apprendre à gérer les élèves les plus menaçants. "Imaginez qu’il me tienne par le col, alors il faut éloigner sa main de cette zone. Ce n’est pas de l’auto-défense comme on l’entend en temps normal. Je ne veux pas apprendre aux gens à donner un coup de poing ou un coup de pied. Il s’agit plutôt de se désengager en toute sécurité en faisant le moins de mal possible à l’élève", explique Doug Melia, spécialiste de la gestion de la violence. Après quelques exercices pratiques, les professeurs se disent plus confiants et rassurés. Mais face au comportement agressif de certains élèves, des écoles vont plus loin en proposant aux professeurs de porter de petites caméras et de filmer l’ensemble du cours. Selon l’inventeur du dispositif, ce système est très efficace.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.