Qu’est-ce que le "mansplaining" ?

La Première ministre britannique a employé ce mot lors d’une séance au Parlement, mais c’est quoi le "mansplaining" ?

Voir la vidéo

Le mot "mansplaining" vient d'entrer dans l'Oxford English Dictionnary, qui le définit comme : "expliquer quelque chose à une femme alors que ce n’est pas nécessaire, de manière paternaliste et condescendante pour établir une position de domination." Il est souvent traduit par "mecsplication" en français. 

Les origines du "mainsplaining"

Le terme est né après un post de blog de l'essayiste féministe Rebecca Solnit en 2008, dans lequel elle racontait l'arrogance d'un "homme très important" lors d'une conversation. Il lui parle d’un air "très suffisant" d'un livre, sans réaliser qu'elle en est l'auteure. Alors que son amie tente de le corriger, l'homme ne lui prête pas attention, et persiste dans ses explications. 

Avec le mouvement de libération de la parole des femmes, notamment le mouvement #metoo, le terme est de plus en plus couramment utilisé. Il est parfois accompagné de "manterrupting", la tendance à couper la parole aux femmes. 

Qu’est-ce que le \"mansplaining\" ?
Qu’est-ce que le "mansplaining" ? (BRUT)