Présidentielle : pour qui ont parié les bookmakers britanniques ?

Qui va remporter cette campagne présidentielle hors norme ? Nos voisins européens se passionnent pour cette série à multiples rebondissements. À Londres (Royaume-Uni), cet intérêt se démontre... au nombre de paris.  

France 3
Dans un quartier huppé de Londres (Royaume-Uni), nous franchissons le seuil d'une boutique William Hill, l'un des principaux bookmakers outre-Manche. Depuis 1934, cette entreprise fait parier les Britanniques : 2 350 boutiques existent à travers le Royaume-Uni. Là bas, on mise sur les courses de chevaux, les chiens et sur les grands événements sportifs. Mais depuis trois ans et surtout depuis le Brexit et les élections américaines, les Britanniques se sont pris au jeu de la politique. 

Plus de 350 000 euros déjà misés

Ils parient désormais sur le résultat de la présidentielle française. "Habituellement, dans une élection française on aurait peut-être eu quelques personnes qui auraient parié et cela représenterait quelques milliers d'euros. Cette fois-ci, on a déjà eu plus de 350 000 euros qui ont été misés. Marine Le Pen, ce serait un désastre pour nous, Emmanuel Macron un bon résultat, on gagnerait beaucoup d'argent", explique Graham Sharpe, chargé des relations presse "William Hill". Ici en Angleterre, Marine Le Pen est la grande "outsider" pour les bookmakers. Elle est cotée à 4 contre 1. Un véritable engouement, comme en témoignent les titres des journeaux britanniques. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Marine Le Pen et et Emmanuel Macron, les deux candidats qualifiés pour le second tour de l\'élection présidentielle.
Marine Le Pen et et Emmanuel Macron, les deux candidats qualifiés pour le second tour de l'élection présidentielle. (JOEL SAGET / AFP)