Mort du prince Philip : les Britanniques rendent hommage au duc d'Edimbourg

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Mort du prince Philip : les Britanniques rendent hommage au duc d'Edimbourg
France 3
Article rédigé par
C.Gillard, C.Duval, L.Soudre, C.Madini, N.Boothby, L.Latour, M.Boisseau - France 2
France Télévisions

Une page se tourne au Royaume-Uni, avec la disparition du prince Philip. Décédé vendredi 9 avril, il laisse au peuple britannique le souvenir d'un homme bon, et utile pour son pays. 

Un défilé d'hommages ininterrompu a eu lieu durant la journée du vendredi 9 avril à Londres (Royaume-Uni), pour saluer la mémoire du duc d'Edimbourg, décédé ce jour. Malgré les restrictions sanitaires, les Londoniens n'ont pu s'empêcher d'accourir aux abords de Buckingham Palace pour déposer quelques fleurs. Tous réalisent qu'une page se tourne. "On a tous grandi avec cet homme merveilleux, et c'est une grande perte", confie une femme. Le prince Philip s'est éteint dans la matinée, à l'âge de 99 ans. C'est, comme le veut le protocole, la BBC qui a annoncé la nouvelle au peuple britannique. 

Pas de funérailles nationales 

À celui qui a consacré 60 ans de sa vie à la monarchie, le peuple est reconnaissant. De la tour de Londres à Buckingham, les drapeaux sont en berne. "C'était une icône, un gentleman, et il a joué un grand rôle pour son pays", estime un Londonien. Le Premier ministre, Boris Johnson, a lui aussi envoyé ses condoléances à la famille royale. "Nous nous souviendrons du duc pour tout ce qu'il a fait, mais surtout pour son soutien indéfectible à Sa Majesté la Reine", a-t-il déclaré. 

Les funérailles se tiendront à la chapelle Saint-Georges, dans le château de Windsor, là où le prince est décédé. Pas de funérailles nationales, donc. "Il ne souhaitait pas d'obsèques avec une large foule, il voulait au contraire une cérémonie en petit comité avec une tonalité militaire, au regard de son passé, de son statut d'ancien combattant", précise le journaliste Matthieu Boisseau, en direct de Londres, vendredi. La famille royale a appelé le public "à ne pas se rassembler en masse devant les résidences royales", ajoute le journaliste. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Royaume-Uni

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.