Cet article date de plus de cinq ans.

Métro de Londres : des voitures réservées aux femmes?

Jeremy Corbyn candidat à la direction du Parti travailliste britannique, se déclare prêt à réserver des voitures pour les femmes dans le métro de Londres. Comme dans de nombreuses villes dans le monde, il s’agit de lutter contre le harcèlement sexuel. Une mesure qui n’est pas forcément une bonne idée, selon les associations qui défendent les femmes.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le compte twitter de Jeremy Corbyn met en avan-t sa campagne anti harcèlement. (capture d'écran)

«Il est inacceptable que des femmes et des jeunes filles doivent adapter leur quotidien afin d’éviter d’être harcelées dans la rue, les transports, et dans d’autres lieux allant du parc public au supermarché.» Les propos sont tenus par Jeremy Corbyn.
  
Le peut-être futur chef du Labour (les résultats seront connus le 12 septembre 2015) rejoint ainsi  la ministre des Transports (Parti conservateur) Claire Perry, qui en 2014, avait fait la même proposition, sans qu’elle soit suivie d’effets.
 
Corbyn prend bien soin d’annoncer qu’il en parlera d’abord aux associations de défense des femmes, pour savoir si elles sont favorables à cette mesure. Il fait bien. Car en effet, l’idée est moyennement appréciée, des deux côtés du Channel.

Ainsi le collectif français Stop harcèlement de rue, suite à la proposition de Claire Perry, déplorait «la nécessité d’avoir recours à ce procédé». «Les conséquences à long terme risqueraient d’aggraver le problème : accroissement de la stigmatisation homme-femme dans des rôles de prédateur-proie.»
  
Au Royaume-Uni, les réseaux sociaux sont partagés. «Réserver des voitures aux femmes est une idée ridicule, mais je suis heureuse de voir que vous essayez de faire quelque chose contre le harcèlement», écrit sur Twitter une certaine Aisha.

Certaines réactions mettent également en garde contre toute ségrégation.

Ailleurs dans le monde
Des mesures en ce sens ont déjà été prises dans certaines villes dans le monde. Ainsi, dans le métro de Rio de Janeiro au Brésil, depuis 2010, chaque rame dispose d’une voiture réservée exclusivement aux femmes aux heures de pointe.

En Egypte, le métro du Caire dispose également d’une voiture réservée aux femmes. Dans un article de Courrier International, on apprend que des leçons de religion y sont même dispensés.
 
Enfin, le Japon est le premier pays où sont apparues des voitures réservées, c’était en… 1912 à Tokyo. Dans les années 30 à Kobe apparaît même un train spécial écolières qui en dit long sur les mœurs du pays.

Voiture réservée aux femmes à Tokyo (Dozodomo)

Aujourd’hui, on apprend sur le site Dozodomo que les voitures Women only protègent les femmes mais aussi… les hommes.Ils évitent ainsi les fausses accusationsBeaucoup d'hommes sont inquiets d'être accusés à tort d'attouchement sexuels si par accident, ils touchaient une femme dans un train bondé. Les agresseurs peuvent être emprisonnés jusqu'à 7 ans ou avoir une amende». 

Selon la British Transport Police, plus d’un millier de cas d’harcèlement ont été enregistrés dans le métro londonien en douze mois. Malgré tout, la ministre des transports a abandonné son projet. Pas sur que la proposition de Jeremy Corbyn ne connaisse un meilleur sort.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.