Harcèlement, attouchements... A Londres, un gala de charité réservé aux hommes tourne au cauchemar pour les hôtesses

Nombre d'hôtesses ont été importunées, victimes de tentatives de baisers forcés et de propositions de monter rejoindre des invités dans leur chambre, comme le montre une enquête du "Financial Times". La soirée était organisée pour récolter des fonds pour l'enfance défavorisée. 

Le gala se tenait au Dorchester Hotel, dans le centre de Londres.
Le gala se tenait au Dorchester Hotel, dans le centre de Londres. (AHMET IZGI / ANADOLU AGENCY / AFP)
avatar
franceinfo avec ReutersFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Que s'est-il passé lors du très chic gala annuel du Club des présidents, à Londres, le 18 janvier ? Propositions déplacées, attouchements, harcèlement sexuel des hôtesses... Le Financial Times (en anglais) révèle, mardi 23 janvier, les coulisses compromettantes de cette soirée très select réservée aux hommes. La polémique a même conduit la Première ministre britannique, Theresa May, à exprimer son "malaise".

Le Financial Times avait placé incognito deux de ses journalistes parmi les 130 femmes recrutées cette année pour servir d'hôtesses à la soirée organisée au Dorchester Hotel, où quelque 360 hommes étaient conviés. Ces deux journalistes ont également eu accès à la salle à manger et aux bars. Leur récit est implacable.

Elles ont signé une clause de confidentialité

Les hôtesses de la soirée avaient pour consigne de porter des robes noires courtes avec dessous assortis et talons hauts. Toutes ont dû signer une clause de confidentialité sur le déroulement de la soirée. Nombre d'entre elles ont été importunées, victimes d'attouchements, de tentatives de baisers forcés, de commentaires déplacés et autres propositions de monter rejoindre des invités dans leur chambre.

Plusieurs invités ont glissé leurs mains sous leur robe, une des hôtesses affirme que l'un d'eux a exhibé son pénis devant elle. Un autre témoin parle d'un homme ayant incité une hôtesse à boire en lui demandant d'arracher sa petite culotte et de danser sur une table.

Sur son site internet, le fonds caritatif du Presidents Club explique avoir été créé il y a plus de trente ans pour lever des fonds à destination des enfants défavorisés. La soirée a permis de récolter 2 millions de livres. Mais l'un de ses bénéficiaires, un hôpital pour enfants de la capitale britannique, a annoncé qu'il restituerait les précédents dons émanant du Presidents Club.