Les billets InterRail continueront finalement d'être valables au Royaume-Uni après le 1er janvier 2020

La compagnie Eurail avait annoncé mercredi que les entreprises ferroviaires britanniques ne feraient plus partie des pass InterRail et Eurail à partir du 1er janvier prochain. Elle est finalement revenue sur sa décision.

Un train Eurostar à la gare du Nord à Paris, le 13 juin 2019.
Un train Eurostar à la gare du Nord à Paris, le 13 juin 2019. (SERGE ATTAL / ONLY FRANCE)

Les voyageurs européens pourront finalement continuer d'utiliser le pass InterRail pour voyager au Royaume-Uni, l'organisme britannique chargé du dossier ayant annoncé jeudi 8 août qu'il restait dans le dispositif. La compagnie Eurail, basée à Utrecht (Pays-Bas), avait annoncé la veille que les entreprises ferroviaires britanniques ne feraient plus partie des pass InterRail et Eurail à partir du 1er janvier 2020, une décision sans lien avec le Brexit.

Or, à la suite de "fortes réactions" d'usagers provoquées par cette annonce, le Rail Delivery Group (RDG), l'organisme britannique qui regroupe les entreprises de transport de passagers et de marchandises, a indiqué avoir relancé des discussions avec Eurail. "Nous sommes heureux de pouvoir dire aux passagers que nous sommes parvenus à un accord et que nous continuerons à faire partie des pass InterRail et Eurail", a déclaré le RDG sur Twitter.

Les pass InterRail sont destinés aux citoyens de l'Union européenne, tandis que les pass Eurail sont réservés aux résidents non-européens. Né en 1972, le pass InterRail permet de se déplacer à travers une trentaine de pays en Europe. S'adressant d'abord aux jeunes, il s'est progressivement ouvert aux autres catégories d'âge. L'UE avait envisagé il y a deux ans d'offrir un tel pass à tout citoyen européen atteignant l'âge de 18 ans, avant de laisser tomber ce projet, jugé trop coûteux.