Elections locales au Royaume-Uni : percée des conservateurs de Boris Johnson dans un bastion travailliste du nord-est de l'Angleterre

Selon les résultats officiels des élections locales organisées jeudi, la candidate conservatrice Jill Mortimer a recueilli près du double des voix de son adversaire travailliste. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Premier ministre britannique Boris Johnson à Hartlepool, dans le nord-est de l'Angleterre, le 3 mai 2021.  (LINDSEY PARNABY / AFP)

Le parti conservateur du Premier ministre Boris Johnson a enregistré une victoire historique à Hartlepool, en élisant une députée pour la première fois en plus de cinquante ans dans ce bastion travailliste du nord-est de l'Angleterre, selon des résultats officiels des élections locales et régionales, annoncés vendredi 7 mai. 

>> Royaume-Uni : indépendance de l'Ecosse, test post-Brexit pour Boris Johnson et les travaillistes... On vous explique les enjeux des élections locales

"C'est un résultat historique", s'est réjouie une responsable de la formation, Amanda Milling, dans un communiqué. Cette victoire renforce les Tories après leur prise, lors des législatives de 2019, du "mur rouge" travailliste, ces régions du nord de l'Angleterre affectées par la désindustrialisation et favorables au Brexit.

Selon les résultats officiels de cette élection partielle, parmi les premiers à être annoncés après ces scrutins organisés jeudi, la candidate conservatrice Jill Mortimer a recueilli 15 529 voix, près du double du score obtenu par son adversaire travailliste Paul Williams (8 589). Elle succédera à l'élu sortant, qui a démissionné en raison d'accusations de harcèlement sexuel.

Test électoral pour Boris Johnson 

Organisé jeudi en Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles, un an après son report en raison de la crise sanitaire, ce scrutin constitue le premier test électoral pour Boris Johnson depuis sa victoire écrasante aux législatives de 2019 et l'entrée en vigueur du Brexit qu'il appelait de ses vœux.

En Ecosse, où le Parlement régional est renouvelé, c'est l'avenir du pays qui se joue, les indépendantistes espérant une large victoire pour ouvrir la voie à un nouveau référendum d'autodétermination. Les résultats n'y sont pas attendus avant samedi soir.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Législatives britanniques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.