Le chef britannique Jamie Oliver annonce la faillite de 25 de ses restaurants

Au total, quelque 1 300 emplois sont menacés si aucun repreneur n'est trouvé.

L\'un des restaurants italiens de Jamie Oliver, à Londres (Royaume-Uni), le 21 mai 2019.
L'un des restaurants italiens de Jamie Oliver, à Londres (Royaume-Uni), le 21 mai 2019. (DINENDRA HARIA /LNP / REX / SIPA / SHUTTERSTOCK)

Le célèbre chef britannique Jamie Oliver, qui a contribué à populariser la gastronomie anglaise dans le monde, a annoncé mardi 21 mai la faillite de ses restaurants au Royaume-Uni, ce qui menace 1 300 emplois. La plupart des établissements concernés appartiennent à sa chaîne Jamie's Italian lancée en 2008 et implantée de Brighton à Edimbourg. D'après la BBC (en anglais), un total de 25 restaurants du cuisinier vedette sont concernés, 23 pour cette chaîne italienne, et deux autres baptisés Fifteen et Barbecoa. 

"Je suis dévasté par la faillite de nos restaurants au Royaume-Uni", a déclaré le chef sur Twitter. "Je suis très attristé par ce qui arrive et je voudrais remercier nos employés et nos fournisseurs qui se sont donnés corps et âmes dans cette activité depuis plus de dix ans", a renchéri le chef, dans un communiqué. 

La faute au Brexit ?

Ses restaurants ont été placés sous l'administration judiciaire du cabinet KPMG, qui va désormais chercher un ou des repreneurs pour tout ou partie de l'activité. A défaut de repreneurs, les établissements seront purement et simplement fermés. Au début 2017, le célèbre chef avait déjà dû annoncer la fermeture de six restaurants Jamie's Italian, blâmant à l'époque le Brexit, responsable de la hausse des prix des ingrédients. Cette fois-ci, selon la BBC, les établissements notamment ont souffert "des loyers élevés" et "d'une concurence grandissante qui force les restaurants à faire la différence et à se renouveler constamment".