DIRECT. Attaque au couteau à Londres : deux personnes sont mortes, annonce la police

Un homme, armé d'un couteau, a été abattu par les forces de l'ordre, vendredi après-midi, près de London Bridge.

Des membres de la police scientifique britannique près du London Bridge, à Londres, le 29 novembre 2019.
Des membres de la police scientifique britannique près du London Bridge, à Londres, le 29 novembre 2019. (PETER NICHOLLS / REUTERS)
Ce qu'il faut savoir

La police britannique a annoncé, vendredi 29 novembre, que deux personnes étaient mortes à la suite de l'attaque au couteau survenue plus tôt près de London Bridge, à Londres. "Le suspect a été abattu sur place", avait précisé un porte-parole de Scotland Yard lors d'une conférence de presse, en fin d'après-midi. Il avait ajouté que "plusieurs personnes avaient été blessées" mais qu'il ne disposait pas de précision concernant leur état. Suivez la situation dans notre direct.

"Une attaque à l'arme blanche". Les forces de l'ordre disent avoir été averties, peu avant 14 heures, d'une "attaque à l'arme blanche" à proximité du London Bridge. Elles sont intervenues sur place, avec les services de secours.

Deux morts et trois blessés. La police britannique a annoncé, vendredi soir, que deux personnes étaient mortes lors de l'attaque en plus de l'assaillant. "C’est le cœur très lourd que je dois vous informer que, outre le suspect, qui a été abattu par la police, deux des blessés de cet attentat (...) ont tragiquement perdu la vie", a déclaré la cheffe de la police de Londres, Cressida Dick. Elle a précisé que trois personnes avaient également été blessées.

 "Nous allons rester unis et déterminés". "Il a été confirmé qu'un certain nombre de personnes ont été blessées dans l'attaque, certaines grièvement", "Nous allons rester unis et déterminés face au terrorisme. Ceux qui cherchent à nous attaquer et nous diviser ne réussiront jamais", a déclaré le maire de Londres Sadiq Khan, appelant les Londoniens à la "vigilance".

 L'assaillant portait un "engin explosif factice". "Après des signalements disant que le suspect portait peut-être un engin explosif, des démineurs se sont rendus sur place, a précisé un responsable de Scotland Yard. Néanmoins, je peux confirmer désormais que nous pensons que l'engin attaché au corps du suspect était un engin explosif factice."

Boris Johnson salue "la bravoure extraordinaire des passants". Des civils sont également intervenus pour aider la police à maîtriser l'assaillant. "C'est un symbole de ce que le pays a de meilleur", a déclaré le Premier ministre britannique.

Réunion de crise. Boris Johnson a convoqué vendredi soir une réunion du comité de crise du gouvernement.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #LONDRES

00h05 : Avant de suspendre ce live pour la nuit, faisons un dernier point sur l'actualité de la journée :

Un homme porteur d'un engin explosif factice a tué deux personnes à coups de couteau à London Bridge, avant d'être abattu par la police, dans une attaque considérée comme "terroriste". Le point sur ce que l'on sait de cette attaque dans notre article.

Trois jeunes mineurs ont été blessés lors d'une attaque au couteau dans une des rues les plus commerçantes de La Haye. Selon les médias néerlandais, les victimes ont été précisément ciblées et la piste terroriste a été écartée, mais la police se refusait à toute conclusion.

Le parquet de Paris annonce l'ouverture d'une enquête judiciaire sur les conditions de conservation des corps légués à la science à l'université Paris-Descartes

• Quatrième victoire consécutive pour l'Olympique de Marseille, solide deuxième du championnat, face au Stade Brestois (2-1).

23h28 : "Contrairement à la France, la police anglaise est toujours très discrète au départ de l'enquête."

Alors qu'une attaque considérée comme terroriste par les autorités a fait deux morts dans le quartier du London Bridge, Alain Rodier, directeur de recherche au Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R), considère sur franceinfo que la communication de la police britannique sur ce type d'événements est différente de celle des autorités françaises.

23h17 : L'homme qui a tué deux passants à coups de couteau avant d'être abattu par la police sur le London Bridge avait été condamné pour un acte relevant du terrorisme islamiste, rapporte le Times, citant des sources gouvernementales. Il était sorti de prison il y a un an environ après avoir accepté de porter un bracelet électronique, ajoute le quotidien.

21h21 : Deux personnes sont mortes, en plus de l'agresseur, dans l'attaque au couteau à Londres, annonce Scotland Yard. Trois personnes sont blessées.

20h12 : France 2 revient en images sur l'attaque qui a secoué Londres cet après-midi.

20h13 : A 20 heures, on fait le point sur l'actualité de ce vendredi soir :

Plusieurs personnes ont été blessées à Londres lors d'une attaque à l'arme blanche à London Bridge, considérée comme un acte terroriste. L'assaillant a été tué par la police et portrait un engin explosif factice. Le maire de Londres, Sadiq Khan, fait état de "blessés graves". Boris Johnson a mis sa campagne en pause. Le point dans notre article.


• Le parquet de Paris annonce l'ouverture d'une enquête judiciaire sur les conditions de conservation des corps légués à la science à l'université Paris-Descartes.

• Des artisans des travaux publics bloquent des dépôts pétroliers depuis ce matin dans plusieurs villes pour dénoncer la fin d'un avantage fiscal sur le gazole non routier (GNR). Ce carburant est destiné aux engins des travaux publics ou agricoles.

19h38 : Selon la BBC, l'attaque terroriste à l'arme blanche survenue à Londres a fait deux morts. Un bilan qui, pour le moment, n'est pas confirmé par les autorités.

19h14 : Plusieurs personnes ont été blessées à Londres, lors d'une attaque à l'arme blanche sur le London Bridge, considérée comme un acte "terroriste". L'auteur de l'attaque, qui portait un dispositif explosif factice, a été abattu par la police. Plusieurs passants ont tenté d'arrêter l'assaillant, qui en a blessé plusieurs au passage. Un important dispositif policier est encore en place sur London Bridge, même s'il semble que l'homme ait agi seul. on fait le point sur cette attaque dans notre article.

18h47 : "J'ai décidé d'interrompre ma campagne électorale", annonce le Premier ministre britannique, Boris Johnson.

18h42 : La police londonienne appelle la population à la vigilance et annonce un renforcement des patrouilles de police, après l'attaque de cette après-midi.

18h08 : Faisons un point sur l'actualité :

Plusieurs personnes ont été blessées à Londres lors d'une attaque à l'arme blanche à London Bridge considérée comme un acte terroriste. L'assaillant a été tué par la police et portrait un engin explosif factice. Le maire de Londres, Sadiq Khan, fait état de "blessés graves". Suivez notre direct.

• Plusieurs associations écologistes et anticonsuméristes se sont mobilisées tout au long de la journée pour dénoncer la "surconsommation" à l'occasion du Black Friday. Amazon a été visé par plusieurs manifestations, comme à Saint-Priest (Rhône), où une centaine de militants ont bloqué brièvement deux entrées d'un entrepôt.


• Des artisans des travaux publics bloquent des dépôts pétroliers depuis ce matin dans plusieurs villes pour dénoncer la fin d'un avantage fiscal sur le gazole non routier (GNR). Ce carburant est destiné aux engins des travaux publics ou agricoles.

17h56 : Enfin, Sadiq Khan a fait état de plusieurs "blessés graves", sans préciser leur nombre.

17h54 : Le maire de Londres invite par ailleurs toute les personnes qui auraient filmé ou pris des photos de la scène à remettre leurs images à la police et à ne pas les partager sur les réseaux sociaux.

17h55 : "Ce qui m'a frappé aujourd’hui, c'est la façon dont des citoyens ordinaires sont intervenus pour maîtriser l'attaquant."

Face à la presse, le maire de Londres, Sadiq Khan, "salue l’héroïsme des Londoniens qui sont intervenus pour empêcher l'attaquant d'agir". "Ils sont intervenus alors que le suspect portait une ceinture d'explosifs factice. Cela montre que nous sommes capables du meilleur de nous-mêmes."

17h42 : Le porte-parole de la police a également indiqué que l'homme portait une fausse veste explosive. L'enquête est désormais confiée à la section antiterroriste de Scotland Yard.

17h43 : Lors de sa conférence de presse, le porte-parole de l'antiterrorisme britannique a confirmé qu'un homme a perpétré une attaque au couteau en début d'après-midi sur le London Bridge. Il a été abattu sur place. "Les policiers continuent de fouiller la zone pour être certain qu'il n'y ait pas d'autre menace", a-t-il précisé. Des patrouilles plus importantes vont également être déployées un peu partout dans Londres.

17h27 : Le suspect a été abattu. La police londonienne affirme qu'il s'agit d'une attaque terroriste.

16h33 : L'incident est traité "par précaution comme terroriste", indique la police londonienne dans un tweet, qui précise que la police a tiré sur un homme.

16h20 : La station de métro London Bridge est actuellement fermée et aucun métro ne s'y arrête, indique la BBC.

16h20 : La police londonienne annonce plusieurs personnes blessées à l'arme blanche. Un homme a été arrêté. Les services de secours ainsi que la police sont sur place.

15h56 : Une vidéo postée sur Twitter montre une personne à terre, mise en joue par des policiers.

15h56 : Bonjour @antonybqt, la police britannique est en effet en train de traiter "un incident" en cours sur le pont de Londres, au cœur de la capitale. La BBC a déclaré que deux coups de feu avaient été tirés.