Cet article date de plus de trois ans.

L'Ecosse accueillera le premier port spatial britannique

Ce projet permettra de "donner le coup d'envoi d'une nouvelle ère passionnante pour l'industrie spatiale britannique".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'agence spatiale britannique a annoncé, le 15 juillet 2018, avoir retenu la région du Sutherland pour accueillir le premier port spatial du Royaume-Uni. (GOOGLE MAPS)

L'agence spatiale britannique a annoncé, dimanche 15 juillet, avoir retenu la région du Sutherland, dans le nord de l'Ecosse, pour accueillir le premier port spatial du Royaume-Uni. "L'Ecosse est le meilleur endroit au Royaume-Uni pour atteindre des orbites de satellites" envoyés dans l'espace via un site de lancement vertical, écrit l'agence dans un communiqué.

Selon le patron de l'agence, Graham Turnock, le port spatial permettra de "donner le coup d'envoi d'une nouvelle ère passionnante pour l'industrie spatiale britannique". Le Guardian (en anglais) précise que la base devrait se situer sur la péninsule d'A'Mhoine, "entre Tongue et Durness".

Le choix du Sutherland confirme également les ambitions de l'Ecosse dans ce secteur. Selon des experts de l'industrie spatiale, Glasgow est la ville, hors Etats-Unis, qui produit le plus de satellites, se spécialisant dans les petits appareils pouvant être utilisés pour les prévisions météorologiques comme les systèmes GPS. Le Royaume-Uni s'intéresse d'autant plus au développement de son industrie spatiale que son rôle dans les projets spatiaux européens est remis en question par le Brexit.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Royaume-Uni

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.