VIDEO. Incendie à Londres : "J'ai un mauvais pressentiment", confie la proche d'un résident disparu

Les recherches se poursuivent, jeudi, après le gigantesque à Londres qui a ravagé un immeuble de 24 étages.

REUTERS / FRANCEINFO

Au moins dix sept personnes ont trouvé la mort et 78 autres ont été blessées dans ce gigantesque incendie, qui a embrasé dans la nuit de mardi 13 au mercredi 14 juin, une tour de 24 étages, à Londres. Ce bilan est loin d'être définitif, selon les services de secours qui peinent à progresser dans le bâtiment très instable.

Le gestion de la tour pointée du doigt

De nombreux résidents sont portés disparus. Comme l'oncle de ces deux Londoniens. Ils ont fait tous les hôpitaux sans succès pour le moment. "Peut-être qu'il est inconscient quelque part dans un hôpital, et ils ne l'ont pas encore identifié, et il va bien. Mais j'ai un mauvais pressentiment", confie la nièce du disparu. 

L'origine du sinistre restait inconnue mais la colère montait parmi les résidents qui pointaient des défaillances à répétition dans la gestion de la tour Grenfell, qui comptait 120 appartements et hébergeait quelque 600 personnes dans une enclave populaire du quartier cossu de Kensington.

La Tour Grenfell à Londres (Royaume-Uni) a été ravagée par les flammes, le 14 juin 2017.
La Tour Grenfell à Londres (Royaume-Uni) a été ravagée par les flammes, le 14 juin 2017. (TOLGA AKMEN / AFP)