Cet article date de plus de quatre ans.

Logement : les tours anglaises dans le viseur des autorités

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Logement : les tours anglaises dans le viseur des autorités
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les autorités anglaises se penchent sur le respect des normes de sécurité incendie dans de nombreuses tours d'habitation.

Par crainte d'un nouvel incendie, le gouvernement anglais multiplie les contrôles de ses immeubles d'habitations. 600 tours doivent être inspectées. Parmi elles, déjà 60 bâtiments ont été jugés non conformes aux normes de sécurité incendie. À Manchester, Plymouth et Portsmouth notamment. Dans le nord de Londres, près de 4 000 personnes ont été évacuées dans la nuit de vendredi à samedi 24 juin, mais ce soir certains refusent encore de quitter leur logement. "C'est ridicule, absolument ridicule. Je ne partirai pas. J'ai des problèmes de santé, je ne peux aller nulle part", considère Josey McBride, une habitante d'une tour évacuée.

Une décision précipitée ?

Mais d'autres patientent dans des centres d'hébergement d'urgence, comme cette femme, Lulu Commins. "J’ai essayé de leur expliquer que j'avais deux enfants. Ça fait deux jours qu'on dort là", s'inquiète cette mère de famille qui vivait dans la Taplow Tower, évacuée elle aussi. Certains dénoncent une décision précipitée. Dans les immeubles concernés, les revêtements extérieurs seront remplacés par des matériaux ignifugés. D'autres tours également pourraient être évacués dans les prochains jours.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Incendie à Londres

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.