Incendie dans un immeuble à Londres : la police annonce un nouveau bilan de 30 morts

Après plus de deux jours de lutte contre les flammes, les autorités ont fait savoir, vendredi, que le feu était désormais éteint.

Des pompiers et des policiers inspectent l\'intérieur de la tour Grenfell, le 16 juin 2017, à Londres.
Des pompiers et des policiers inspectent l'intérieur de la tour Grenfell, le 16 juin 2017, à Londres. (CHRIS J RATCLIFFE / AFP)

Au moins 30 personnes sont mortes dans l'incendie qui a détruit un immeuble de logements sociaux de 27 étages du quartier de Kensington, dans l'ouest de Londres, mercredi 14 juin, a annoncé la police londonienne, vendredi. Après plus de deux jours de lutte contre les flammes, les autorités ont fait savoir que le feu était désormais éteint. Des dizaines d'habitants restent portés disparus dans la tour Grenfell.

L'identité d'une première victime a été confirmée par une association de soutien à la Syrie. Il s'agit de Mohammed Alhajali, un réfugié de 23 ans qui avait fui la guerre en Syrie. Cet étudiant en ingénierie civile vivait au 14e étage de la tour, avec son frère, qui a pu échapper au brasier et est hospitalisé.

Theresa May attendue auprès des sinistrés

La Première ministre, Theresa May, doit se rendre, vendredi, au chevet des victimes, après avoir été vivement critiquée pour ne pas avoir rencontré les habitants de l'immeuble. La veille, elle n'a rencontré que les pompiers lors de sa visite sur place.