Incendie à Londres : la sûreté de l’immeuble remise en cause

Les habitants de l'ouest de Londres sont tristes et en colère. Ils avaient dénoncé le manque de sécurité de la tour réduite en cendres ce mercredi 14 juin, sans résultat.

France 3

Dès 2015, un collectif de résidents avait signalé des problèmes d'entretien dans cet immeuble spécifiant notamment des parties communes en mauvais état : des problèmes d'éclairage ou d'issues de secours. Suite à une pétition, des travaux de rénovation avaient eu lieu en 2016. Mais après l'incendie qui a fait au moins 12 morts, certains rescapés s'interrogent sur les matériaux utilisés lors de cette mise aux normes.

Nombreuses défaillances

L'immeuble s'est rapidement enflammé. D'autres ont décrit du plastique sur les murs qui ont fondu presque instantanément, des défaillances du système d'alarme et surtout cet unique escalier jugé insuffisant pour évacuer les 600 habitants de l'immeuble. Le maire de Londres a indiqué vouloir faire toute la lumière sur ce drame, conclut Charlotte Gillard, l'envoyée spéciale de France 3 à Londres.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Grenfell Tower ravagé par un incendie, mercredi 14 juin, à Londres.
Le Grenfell Tower ravagé par un incendie, mercredi 14 juin, à Londres. (ADRIAN DENNIS / AFP)