Incendie à Londres : la colère et l'émotion des survivants et proches de victimes

Plus les jours passent, plus le bilan de l'incendie de la tour Grenfell à Londres (Royaume-Uni) s'alourdit. 58 personnes ont perdu la vie et les disparus se comptent par dizaines. Le drame a provoqué beaucoup de colère et d'émotion.

FRANCE 3

Sur les marches du palais de Buckingham à Londres (Royaume-Uni), la reine d'Angleterre et le duc d'Édimbourg sont figés dans une minute de silence à la mémoire des victimes de la tour Grenfell. L'incendie a ravagé un immeuble d'habitation et fait au moins 58 morts et disparus. C'est le sinistre le plus meurtrier à Londres depuis la Seconde Guerre mondiale. Un drame qui se double d'une controverse politique visant Theresa May.

Des opposants devant 10 Downing Street

Elle est accusée d'avoir trop tardé à se rendre au chevet des victimes à l'hôpital. C'est ce que sont venus lui rappeler des opposants ce samedi 17 juin après-midi au 10 Downing Street. "C'est absolument honteux, c'est un manque complet d'empathie", assure une femme. Un peu plus tôt, la Première ministre a enfin reçu des survivants et des familles de victimes qui sont restées très réservées après leur entretien. Trois jours après le drame, les Londoniens commencent à mettre des noms et des visages sur les victimes au fur et à mesure que les familles accrochent des affiches de leurs disparus.

Le JT
Les autres sujets du JT
La reine Elisabeth II rencontre les familles touchée par l\'incendie d\'une tour de logements sociaux à Londres dans un centre sportif qui leur sert provisoirement d\'abri, le 16 juin 2017 à Londres (Royaume-Uni).
La reine Elisabeth II rencontre les familles touchée par l'incendie d'une tour de logements sociaux à Londres dans un centre sportif qui leur sert provisoirement d'abri, le 16 juin 2017 à Londres (Royaume-Uni). (DOMINIC LIPINSKI / POOL)