Cet article date de plus de trois ans.

Grande-Bretagne : vers la préférence nationale ?

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Grande-Bretagne : vers la préférence nationale?
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le Royaume-Uni veut restreindre considérablement le nombre de travailleurs européens.

C'est un document qui devait rester confidentiel, mais il a fuité dans un grand quotidien britannique et révèle les plans du gouvernement. Le Brexit achevé en mars 2019, le Royaume-Uni va restreindre l'immigration. Les Européens, dont les Français dont les diplômes seront jugés hautement qualifiés, bénéficieront d'un visa de 5 ans. Ceux qui sont peu qualifiés ne bénéficieront que d'un contrat de deux ans.

Un projet "catastrophique" selon le patronat

Dévoilée, Theresa May a été forcée de confirmer son plan au parlement. "Ce que nos citoyens veulent voir, c'est le contrôle de l'immigration, c'est bien ce qu'ils attendent de notre sortie de l'Union européenne", a déclaré la Première ministre. Mais les milieux économiques, et notamment le patronat, ont qualifié de "catastrophique" ce projet. Dans de nombreux secteurs, le recours aux travailleurs européens est essentiel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.