France et Royaume-Uni : Londres impose une quatorzaine

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
France et Royaume-Uni : Londres impose une quatorzaine
France 2
Article rédigé par
A.Bard, O.Feniet, L.Courte, M.Burgot, S.Guillemot, C.Duval, C.Marchand, C.Madini, J.Cohen-Olivieri - France 2
France Télévisions

Le Royaume-Uni a pris une décision surprenante et radicale. À partir du samedi 15 août, une quatorzaine sera imposée pour tous les voyageurs provenant de France. D’autres pays comme Malte et les Pays-Bas sont concernés.

Éviter d’avoir à se confiner pendant 14 jours est une mission réussie pour des Britanniques et des Français qui ont trouvé une place en urgence dans un Eurostar pour rejoindre le Royaume-Uni avant l’imposition de la quatorzaine. "Je ne peux pas perdre deux semaines à rester chez moi sans être payé", confie un Britannique. À 4 heures du matin heure locale, tous ceux qui passeront la frontière en provenance de la France, seront obligés de se confiner.

Une course contre la montre est donc lancée pour éviter une quatorzaine

À l’aéroport de Nice (Alpes-Maritimes), de nombreux touristes britanniques se pressent donc pour sauter dans un avion quoi qu’il en coûte. "Cela m’a coûté 500-600 euros, c’est une grosse somme mais j’étais obligé. Je ne comprends pas, il y a un mois ils nous disent qu’on peut voyager, tout le monde part et soudainement ils prennent cette décision", explique un touriste britannique. Une course contre la montre est donc lancée pour éviter une quatorzaine.

"Boris Johnson n’a pas pris cette pandémie au sérieux au départ, et puis il a été contaminé et là tout a changé. Depuis, il veut montrer qu’il est capable de gérer cette crise, d’où cette quatorzaine décidé aujourd’hui", explique la journaliste Maryse Burgot en direct de Londres.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.