Football : l'idée d'un Boxing day à la Française refait surface

C'est une tradition anglaise du football : jouer le 26 décembre au lendemain de Noël. Cela s'appelle le Boxing Day et à ce moment là les stades sont pleins et 'l'ambiance festive. En France, l'idée d'instaurer une telle journée revient régulièrement, mais les joueurs sont contre.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Des stades pleins, des supporters déguisés en Père Noël aux
couleurs de leur équipe, unf folle ambiance et des matchs tendus. En
Angleterre, le Boxing Day fait figure de tradition au lendemain de noël. Alors
qu'en France, les joueurs sont en vacances et profitent des fêtes de famille,
les Anglais jouent.

Jean-Pierre Louvel, le président de 'l'union des clubs
professionnels plaide pour l'instauration d'un Boxing Day à la Française. Mais
pour le moment, les joueurs sont contre. En cause, notamment, les cadences
infernales et la multiplication des rencontres. Les joueurs ont donc besoin de
souffler. Ils souhaitent aussi passer du temps avec leurs familles à cette
période de l'année.

"Jouer à Noël puisque des enfants peuvent venir au
stade"

Bernard Caïazzo est le vice-président de
l'Union des clubs professionnels et président du Conseil de surveillance de
l'AS Saint-Etienne. Lui aussi plaide pour des matchs durant la période de
vacances de Noël. "La trêve hivernale est nécessaire mais il faut la
repousser au moment de la CAN, la Coupe d'Afrique des nations"
. À ce
moment là, de nombreux clubs français perdent des joueurs.

"L'idée émise est de jouer à Noël
puisque de nombreux enfants peuvent venir au stade et en échange on donnait aux
joueurs 15 jours de vacances alors qu'ils n'ont qu'une semaine de vacances en
ce moment"
, explique Bernard Caïazzo qui regrette que cette expérience
n'ait pas pu être testée.

L'exemple (mitigé) du rugby

Ce Boxing Day existe déjà en France. Mais
pour le rugby. Depuis 2009, des matchs sont organisés pendant la période des fêtes.
Ainsi, la 14e journée de Top 14 va se jouer dimanche prochain. La 15e
journée se disputera du 4 au 6 janvier.

Mais cette  particularité pourrait ne pas perdurer. Dès la
rentrée 2013, les joueurs vont être consultés sur un éventuel retour à une
véritable trêve hivernale. Pour le moment, cette trêve est réduite à trois
jours autour de Noël pour les joueurs du Top 14.