DIRECT. Attentat de Manchester : une onzième personne arrêtée

La police britannique indique qu'il s'agit d'un homme de 44 ans.

Deux policiers britanniques montent la garde devant la porte d\'un domicile perquisitionné, le 26 mai 2017 à Manchester (Royaume-Uni), quatre jours après un attentat.
Deux policiers britanniques montent la garde devant la porte d'un domicile perquisitionné, le 26 mai 2017 à Manchester (Royaume-Uni), quatre jours après un attentat. (OLI SCARFF / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Quatre jours après l'attentat de Manchester, qui a fait 22 morts, la police britannique a affirmé, vendredi 26 mai, avoir démantelé une "bonne partie" du réseau qui entourait le principal suspect, Salman Abedi. Les enquêteurs ont fait des progrès "immenses" dans l'enquête mais continuent à explorer des pistes "importantes", a ajouté le responsable de l'antiterrorisme, Mark Rowley, cité par la chaîne Sky NewsLes derniers développements de l'enquête sont à suivre dans notre direct. 

Une onzième personne arrêtée. La police de Manchester a annoncé l'arrestation d'un homme de 44 ans. Sur les onze personne interpellées depuis le début de l'enquête, seules deux ont été relâchées. Les neuf autres restent en détention pour être interrogées.

 Le secrétaire d'Etat américain en visite. Ce geste est censé apaiser les récentes tensions entre les deux alliés dues à des fuites dans les médias américains sur l'enquête de Manchester, qui ont considérablement irrité les dirigeants britanniques.

Le terroriste serait passé par la Syrie. Salman Abedi, 22 ans, a été identifié comme étant le kamikaze de l'attentat de la Manchester Arena. Né au Royaume-Uni et d'origine libyenne, il a sans doute suivi un entraînement en Syrie au sein du groupe Etat islamique, selon les confidences d'un officiel américain, rapporte CNN

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #MANCHESTER

23h25 : La police britannique dit avoir fait des progrès "immenses" dans l'enquête sur l'attentat, mais elle continue à explorer des pistes "importantes". Arrestations, engin explosif... Voici un point sur les investigations.



LINDSEY PARNABY / AFP

21h12 : La police britannique annonce l'arrestation d'un homme de 44 ans, dans le cadre de l'enquête menée après l'attentat. Au total, onze personnes ont été arrêtées depuis mardi, parmi lesquelles deux ont été libérées sans qu'aucun charge ne soit retenue contre elles.

20h52 : De nombreux Britanniques se font tatouer une abeille sur la peau, afin de rendre hommage aux victimes de l'attentat. Symbole oublié, l'insecte est présent sur toutes les armoiries de la cité ouvrière, et est aussi un signe de résilience.





UER

20h38 : Plusieurs milliers de personnes ont rendu hommage à deux mères de famille tuées dans l'attentat, alors qu'elles allaient chercher leurs filles au concert. Les deux femmes venaient de la même ville de Royton, près de Manchester.







LINDSEY PARNABY / AFP

20h25 : La chanteuse Ariana Grande a rédigé une longue lettre (en anglais) à ses fans. Elle annonce qu'elle se rendra de nouveau à Manchester pour donner un concert pour lever des fonds au bénéfice des victimes de l'attentat et leurs familles. Elle ne précise pas encore la date.

19h25 : "Je savais juste que je devais le faire. Je ne suis pas là pour l'argent. Le concert allait avoir lieu de toute façon et on doit tous faire ce qu'on peut."

L'ancien chanteur du groupe Oasis, Liam Gallagher, annonce qu'il va donner un concert à Manchester, sa ville natale, dans le Manchester Evening News (en anglais). Les bénéfices du concert, prévu mardi, seront reversés aux familles des victimes de l'attentat.



ANDREW COWIE / AFP

18h53 : "Nous sommes au milieu des investigations. Huit personnes sont en garde à vue, âgées entre 18 et 38 ans. Douze lieux font toujours l'objet de fouilles et nous continuerons tout le week-end. Le cordon est maintenu autour de la Manchester Arena."

La police de Manchester fait le point sur l'enquête, dans un communiqué. Elle annonce que des points de contrôle seront mis en œuvre pour assurer la sécurité des différents événements prévus ce week-end, et demande aux habitants d'être patients.

18h34 : Au total, la police de Manchester a dénombré de nombreux actes xénophobes, après l'attentat commis dans la ville. Lundi, il y en a eu 28, annonce Ian Hopkins, responsable de la police mancunienne. Le pic a été enregistré mercredi, avec 56 La police n'est "pas en mesure" d'établir un lien direct avec l'attaque, mais dit soutenir les "communautés".

17h58 : Selon le responsable de la lutte antiterroriste britannique, cité par Sky News, des "responsables cruciaux" du réseau terroriste lié à l'attentat de Manchester ont été arrêtés. D'autres interpellations sont à attendre, a-t-il ajouté.

17h17 : La police a fait des progrès "immenses" dans l'enquête mais continue à explorer des pistes "importantes", a indiqué Mark Rowley, responsable de l'anti-terrorisme au Royaume-Uni.

17h17 : Une "bonne partie" du réseau jihadiste révélé par l'attentat de Manchester a été démantelée, annonce la police britannique.

10h38 : Emmanuel Macron promet à la Première ministre britannique de faire tout ce qui est possible pour l'aider sur les questions liées au terrorisme.

06h13 : La Première ministre britannique Theresa May sera en Sicile au sommet du G7, où elle interviendra sur la lutte contre le terrorisme. Mais son déplacement a été raccourci compte tenu de la situation que traverse son pays et rentrera à Londres dès ce soir.

06h06 : La police précise que l'homme a été arrêté dans le secteur de Moss Side, un quartier du sud de Manchester. Au total, huit personnes sont toujours en garde à vue, précise la police de Manchester sur Twitter.

06h05 : La police britannique a procédé à une dixième arrestation dans l'enquête sur l'attentat commis lundi aux abords de la Manchester Arena.