Attentat de Manchester : le kamikaze était connu des services de renseignement

Loïc de La Mornais se trouve en direct de Manchester (Royaume-Uni) où il suit le déroulement de l'enquête après l'attentat.

FRANCE 2

Le kamikaze qui a commis l'attentat à Manchester (Royaume-Uni) était connu des services de police mais n'était pas surveillé. "C'est la grande question. Il y a eu des interrogations. La ministre de l'Intérieur britannique a affirmé que Salman Abedi était connu des services de renseignement dans une certaine mesure", indique Loïc de La Mornais.

3 000 individus potentiellement dangereux au Royaume-Uni

Le terroriste était passé sous le radar des services de renseignement, mais jugé pas suffisamment dangereux pour bénéficier d'une surveillance rapprochée permanente. "Les Britanniques n'ont pas notre système français des fichés S, mais ils ont un autre système qui porte un autre nom. Il y a à peu près, ici au Royaume-Uni, 3 000 individus jugés dangereux, jugés à surveiller, mais pas forcément capables de passer à l'acte immédiatement", explique le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers enquêtent dans Elsmore Road, à Manchester (Royaume-Uni), où vivait Salman Abedi, le 24 mai 2017. 
Des policiers enquêtent dans Elsmore Road, à Manchester (Royaume-Uni), où vivait Salman Abedi, le 24 mai 2017.  (BEHLUL CETINKAYA / ANADOLU AGENCY / AFP)