Cet article date de plus de quatre ans.

Attentat de Manchester : "Ce n'est pas le bon moment pour aller à un concert", estiment certains jeunes fans parisiens d'Ariana Grande

Devant le lycée Molière à Paris, les fans d'Ariana Grande se sentent particulièrement touchés par l'attentat à Manchester, lundi soir, pendant un concert de la star américaine.

Article rédigé par
Laura Lavenne - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Ariana Grande sur scène, le 22 octobre 2016 à Hollywood aux Etats-Unis. (KEVIN WINTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Le soir de l'attentat de Manchester, lundi 22 mai, dans la salle de concert de la Manchester Arena se trouvaient beaucoup d'adolescents. Les jeunes ont été touchés de plein fouet. En France, le drame alimente largement les discussions dans les cours de récréation.

Devant le lycée Molière, à Paris, Stanislas écoute Ariana Grande, la star américaine qui se produisait ce soir-là. Ses parents devaient justement l'emmener à son concert, à l'AccordHotel Arena de Paris, le 7 juin prochain. Mais, depuis lundi soir, ils "ont un peu renoncé", explique l'élève de 14 ans. "Ils sont un peu dubitatifs. Ils n'ont pas trop la confiance et moi non plus", confie Stanislas.

Il y a des moments, quand je suis dans de grandes foules, je me dis que si quelqu'un pose une bombe, on y passe tous. C'est plutôt dérangeant.

Stanislas, 14 ans

à franceinfo

Il n'est pas le seul, dans sa bande d'amis, à redouter les grands rassemblements. "Je pense que ce n'est pas le bon moment pour aller à un concert ou à un spectacle avec des personnes connues ou réputées. Ça ne fait pas forcément peur mais il faut faire attention dans les endroits touristiques ou les concerts. Il faut renforcer [la sécurité, ndlr]", indique une amie de Stanislas qui croit savoir que, "maintenant, on ne fouille plus" comme avant, "quand il y a eu les attentats." 

Concert annulé à Paris

Sur Twitter, la chanteuse Ariana Grande s'est dite profondément "désolée" et a temporairement suspendu sa tournée. Y compris à Paris où elle devait se produire à guichets fermés.

Sarah, elle, continue d'espérer que le concert aura lieu. Elle a pris ses billets en décembre et refuse de céder à la peur. "Je ne pense pas que les terroristes vont venir à Paris, au même concert, avec le même artiste. La sécurité fera beaucoup plus attention au vu de ce qu'il s'est passé à Manchester. Si elle n'annule pas, j'irai sans crainte je pense." 

Ses parents, eux, sont inquiets "comme tout parent quand un enfant va à un grand événement comme ça où il y a de la foule", explique la jeune fille de 15 ans. "On est tous concernés par ce genre d'événement que ce soit du rock, de la pop ou quoi." 

C'est hyper grave ce qu'il s'est passé et j'espère que cela ne se repassera plus. Dans un événement qui est censé être agréable, un peu inoubliable, je trouve cela vraiment triste quand même.

Sarah, 15 ans

à franceinfo

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attentat à Manchester

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.