Cet article date de plus de six ans.

"Tout pourrait être contaminé, partout !" : la drôle d'ambiance à Amesbury après un nouvel empoisonnement au Novitchok

La présence policière rassure la population de la ville, où un couple a été empoisonné au Novitchok, mais certains habitants s'interrogent sur leur sécurité.

Article rédigé par franceinfo - Sébastien Sabiron
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La maison du couple empoisonné à Amesbury, le 5 juillet 2018. (BENJAMIN CHAUVIN / RADIOFRANCE)

Novitchok, le nom du produit toxique, qui a provoqué l'empoisonnement d'un couple de Britanniques samedi 30 juin à Amesbury (Angleterre), est sur toutes les lèvres et revient dans toutes les discussions sur place, a pu constater, jeudi 5 juillet, franceinfo . Pas question de céder à la panique, mais l'affaire trouble le quotidien des habitants.

Cet empoisonnement intervient quatre mois après l'affaire Skripal et à une dizaine de kilomètres seulement de Salisbury, où avaient été retrouvés, dans un état critique, un ancien espion russe et sa fille.

Encore de nombreuses zones d'ombre

Aucun lien n'a été établi entre les deux affaires. Il pourrait s'agir d'un accident : le couple récemment empoisonné aurait pu toucher ou ramasser l'un des contenants du Novitchok utilisés pour la tentative d'assassinat présumé sur les Skripal. À Amesbury, certains habitants se montrent inquiets. "Ce couple empoisonné est allé au restaurant. Il a dû payer avec de l'argent. Où est cet argent maintenant ? Certains disent qu'ils vont rentrer chez eux et laver leur argent. Tout pourrait être contaminé, partout !", confie une habitante, croisée dans un salon de coiffure.

À Amesbury, la police empêche l'accès au domicile du couple empoisonné au Novitchok et à quatre autres lieux qu'ils avaient récemment fréquentés. Une présence qui rassure un peu la population, comme Brian. "Il n'y a rien à craindre ici. Je ne crois pas que les gens aient peur. Les lieux que les gens doivent éviter ont été bouclés de toute façon", déclare cet habitant d'Amesbury.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.