Russie/Grande-Bretagne : vers une escalade ?

Demain, la Russie devrait réélire Vladimir Poutine à la tête du pays. Est-ce que l'annonce de l'expulsion de ces diplomates est un hasard du calendrier ? L'analyse de Dominique Derda, en direct de Moscou (Russie). 

Voir la vidéo
France 3

Les élections en Russie auront lieu demain. L'annonce de l'expulsion de 23 diplomates britanniques est-elle un hasard du calendrier ? "Un hasard, certainement pas, c'est plutôt une stratégie politique", analyse Dominique Derda en direct de Moscou (Russie). La campagne électorale s'est officiellement terminée hier soir, et en théorie, les candidats ne peuvent plus s'exprimer dans les médias. "Mais l'annonce par le ministère russe des Affaires étrangères de ces mesures de rétorsion, l'expulsion des 23 diplomates britanniques, fait évidemment ici la une des journaux télévisés".

"Un homme de poigne"

Ces mesures de rétorsion "continuent, c'est le but, à renforcer dans l'opinion l'image d"un Vladmir Poutine qui tient tête à l'Occident, un homme de poigne, qui n'hésite pas à taper du poing sur la table", poursuit le journaliste, "et ça ne peut que lui rapporter plus de voix encore dans cette élection demain qu'il est sûr d'emporter haut la main".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vladimir Poutine, en meeting, le 15 mars 2018.
Vladimir Poutine, en meeting, le 15 mars 2018. (ALEXANDER ZEMLIANICHENKO / POOL)