Affaire Skripal : le Royaume-Uni a identifié deux suspects

Mercredi 5 septembre, le Royaume-Uni déclare avoir identifié deux suspects dans l'affaire de l'empoisonnement de l'ancien espion russe Sergueï Skripal.

France 3

Le Royaume-Uni en est sûr : deux hommes russes sont au cœur de l'une des affaires d'espionnage les plus retentissantes depuis la guerre froide. "Les deux individus identifiés par la police sont des officiers des services de renseignement militaires russes. Il est presque certain que leur opération avait été approuvée à un niveau élevé de l'État russe", a confirmé Theresa May, mercredi 5 septembre. L'opération en question est la tentative d'assassinat de Sergueï Skripal, un ancien espion russe, en mars dernier. Accompagné de sa fille, il avait été retrouvé inconscient dans un parc, victime du Novitchok, un puissant poison répandu sur leur maison à l'aide d'un vaporisateur.

Le Royaume-Uni demande une réunion du conseil de sécurité de l'ONU

Deux jours plus tôt, les suspects atterrissaient à Londres (Royaume-Uni). Les policiers les identifient sur des images de vidéosurveillance, se dirigeant vers la banlieue où réside Skripal, et même non loin de son domicile. D'après les enquêteurs, des traces de Novitchok ont été retrouvées dans leur chambre d'hôtel. La télévision russe, elle, se moque ouvertement des preuves avancées par les autorités britanniques. Le Royaume-Uni demande, en urgence, une réunion du conseil de sécurité de l'ONU.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Première ministre britannique, Theresa May, le 24 juillet 2018 à Londres (Royaume-Uni). 
La Première ministre britannique, Theresa May, le 24 juillet 2018 à Londres (Royaume-Uni).  (MATT DUNHAM / POOL / AFP)