Eurozapping : inquiétude liée au variant indien en Grande-Bretagne, des Belges profitent des tests PCR gratuits en France

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Eurozapping : inquiétude liée au variant indien en Grande-Bretagne, des Belges profitent des tests PCR gratuits en France
franceinfo
Article rédigé par
G. Dehlinger, D. Fuchs - franceinfo
France Télévisions

La rédaction du 23 heures de Franceinfo vous propose un tour d'horizon en images de l'actualité européenne du lundi 31 mai.

En Grande-Bretagne, si la campagne de vaccination est très bien avancée, les craintes demeurent par rapport à la propagation du variant indien. 3 000 cas par jour sont détectés, soit une hausse de 27% par rapport à la semaine passée. Certains scientifiques demandent un report du déconfinement total prévu pour le 21 juin prochain.

Des Belges qui viennent se faire tester gratuitement en France

Du côté de la Belgique, nombreux sont ceux qui veulent profiter de la gratuité des tests PCR français. Ce dernier coûte 50 euros de l’autre côté de la frontière. Pour les Belges qui traversent la frontière, pas besoin de rendez-vous, un QR code avec un numéro de sécurité sociale temporaire suffit. "Ça peut relancer une dynamique au niveau du tourisme français mais à côté de ça, le déficit de la sécurité sociale, qui va le payer ? Ce ne sont pas les étrangers ou les Belges", alerte une infirmière responsable du centre de tests de Leers en France. Enfin, en Allemagne, une enquête a été ouverte dans cinq régions alors que des centres de tests privés auraient profité de la gratuité des tests pour s’enrichir.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Royaume-Uni

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.