Emiliano Sala : Nantes réclame le paiement du transfert

Un imbroglio juridique à 17 millions d'euros. Le deuil du joueur n'est pas encore terminé que la bataille financière entre club de Nantes (Loire-Atlantique) et celui de Cardiff (Royaume-Uni) a démarré. Le club français vient de saisir la FIFA pour obtenir l'argent du transfert.

FRANCE 3

Après plus d'un mois de larmes et d'émotion, la disparition d'Emiliano Sala se joue désormais sur un tout autre terrain, celui de l'argent. D'un côté le FC Nantes (Loire-Atlantique) qui a vendu le joueur 17 millions d'euros et qui attend toujours l'argent du transfert. De l'autre, le club gallois de Cardiff (Royaume-Uni), qui a suspendu le versement de cette somme en attendant les résultats de l'enquête sur l'accident.

Des zones d'ombre qui persistent

Mais le FC Nantes a saisi la FIFA pour tenter d'obtenir gain de cause. L'argument du club français est clair : Emiliano Sala a bien signé son contrat avec Cardiff. Il a même visité les installations du club britannique devant les caméras, il n'était donc plus un joueur du FC Nantes. Mais Cardiff refuse toujours de payer. Cardiff évoque l'enquête et les zones d'ombre qui subsistent, notamment concernant le pilote de l'avion. Sur ce point, les enquêteurs britanniques s'interrogent sur ses qualifications. Leur rapport doit être rendu en novembre prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le club gallois devait régler 6 millions d\'euros, correspondants au premier versement, au FC Nantes pour le transfert du joueur.
Le club gallois devait régler 6 millions d'euros, correspondants au premier versement, au FC Nantes pour le transfert du joueur. (LOIC VENANCE / AFP)