Vivienne Westwood : l'enfant terrible de la mode était une femme engagée, politique, culte

Publié Mis à jour
Disparition de Vivienne Westwood : l’enfant terrible de la mode est décédée à 81 ans
Article rédigé par
S.Soubane, A.Chopin A.Forveille, A.Dufaut, S.Bouvet, A.Canestraro - France 2
France Télévisions

Vivienne Westwood était punk, militante et audacieuse. La styliste britannique est partie rejoindre la Reine d'Angleterre à 81 ans, jeudi 29 décembre. La chronique "Culte" du 20H lui rend hommage.

Vivienne Westwood est la mère du punk, de l'irrévérence et de la mode Made in England. Cette ancienne institutrice, devenue ambassadrice de toute une génération, s’est éteinte à l'âge de 81 ans, jeudi 29 décembre.Dans les années 70, elle crée un mouvement anticonformiste avec des vêtements déchirés, du cuir et des chaînes. Elle habille même les Sex Pistols. Ses collections punks envahissent les podiums. Elle bouscule l’univers de la mode britannique avec des créations s’inspirant du classique, mais totalement décalées.

Un engagement écologique

Décorée devant le Palais de Buckingham à Londres (Royaume-Uni), dame Vivienne entre dans l’ordre de l’empire britannique. Avec elle, la mode est politique et engagée pour l’écologie. "Je parle tout le temps du changement climatique et de ces futurs milliards de sans-abris, parce que c'est ce qui va arriver dans quelques générations", disait-elle. Westwood est révoltée, même à la fin de sa vie. Elle s’enferme dans une cage pour défendre Julian Assange et la liberté d’expression en 2020.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.