Maddie McCann : des “preuves” de sa mort

Les enquêteurs allemands assurent que Maddie McCann, la fillette britannique de 3 ans disparue au Portugal en 2007, est aujourd’hui morte. La justice allemande a fait savoir début juin tenir un suspect.

France 2

Est-ce la fin d'un mystère après treize ans de rebondissements et d’impasses ? Le parquet de Brunswick (Allemagne) confirme disposer de preuves et de faits concrets sans pourtant les dévoiler à ce stade. Les autorités ont arrêté un suspect : un pédophile récidiviste de 43 ans qui vivait près du lieu de la disparition, à Praia da Luz, en Algarve, au Portugal.

Des preuves concrètes du décès de la fillette

La police allemande a relancé au début du mois du mois de juin en identifiant un suspect : un Allemand, Christian B., 43 ans, actuellement en prison en Allemagne. L'an dernier, il a été condamné pour le viol d'une américaine de 72 ans à Praia da Luz. Les autorités judiciaires estiment que la fillette est décédée. "Ce sont des faits concrets dont nous disposons et non de simples indications", affirme le porte-parole du parquet de Brunswick (Allemagne). Le parquet a précisé néanmoins qu'il ne s'agit pas de preuves médicolégales. À ce stade, le corps de la fillette n’a toujours pas été retrouvé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photographie prise le 16 octobre 2013 de la jeune fille britannique Madeleine McCann, alias Maddie, et affichée sur un écran de télévision dans un appartement à Berlin (Allemagne).
Photographie prise le 16 octobre 2013 de la jeune fille britannique Madeleine McCann, alias Maddie, et affichée sur un écran de télévision dans un appartement à Berlin (Allemagne). (JOHANNES EISELE / AFP)