Royaume-Uni : les conservateurs de Theresa May arrivent en tête aux législatives mais perdent la majorité absolue, selon les sondages à la sortie des urnes

Le parti conservateur obtiendrait 314 sièges, contre 266 pour les travaillistes, selon les premières projections.

La Première ministre britannique, Theresa May, à la sortie d\'un bureau de vote pour les élections législatives à Maidenhead, le 8 juin 2017.
La Première ministre britannique, Theresa May, à la sortie d'un bureau de vote pour les élections législatives à Maidenhead, le 8 juin 2017. (KATE GREEN / ANADOLU AGENCY / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Les conservateurs remportent les élections législatives anticipées au Royaume-Uni, selon les premiers sondages réalisés à la sortie des urnes, jeudi 8 juin. Le parti de la Première ministre, Theresa May, perd toutefois la majorité absolue : il n'obtiendrait que 314 sièges sur 650, contre 330 dans l'assemblée sortante. Avec 266 élus, les travaillistes de Jeremy Corbyn gagneraient 32 sièges, selon une estimation Ipsos/MORI.

Après les attentats à Manchester et Londres, la campagne aura été quoi qu'il arrive un long chemin de croix pour la cheffe du gouvernement. Elle s'est notamment retrouvée sous le feu des critiques en raison de sa politique de réduction des effectifs de la police lorsqu'elle était ministre de l'Intérieur.

L'avance des conservateurs s'est effondrée. Alors que les Tories disposaient d'une vingtaine de points d'avance, lorsque les législatives anticipées ont été convoquées, le 18 avril. Ceux-ci se sont effondrés à mesure que Jeremy Corbyn, le chef de file de l'opposition travailliste, multipliait les attaques sur sa politique sociale, d'abord, puis sur la sécurité.

Les conservateurs donnés vainqueurs d'une courte tête. Cinq enquêtes d'opinion publiées mercredi accordaient entre cinq et douze points d'avance au Parti conservateur sur ses rivaux travaillistes. Cela suffirait à la Première ministre pour conforter sa majorité actuelle de 330 députés avant d'entamer les difficiles négociations sur le Brexit. Mais un sixième sondage, publié à minuit, ne donnait cependant qu'un petit point d'avance aux Tories.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ROYAUME_UNI

23h52 : Le nouveau Parlement siégera une première fois le 13 juin, avant la cérémonie d'ouverture solennelle le 19 juin, au cours de laquelle la reine Élisabeth lira comme le veut la tradition le programme législatif de la nouvelle majorité, à l'occasion du Discours du Trône.

23h46 : Prudence tout de même sur ces estimations, qui sont réalisées à partir de sondages à la sortie des urnes. Le nombre définitif de sièges est susceptible d'évoluer dans la nuit.

23h43 : Bonsoir de nouveau @Ben et merci pour vos questions. Cette élection concerne tout le Royaume-Uni. Pour être précis, les habitants d'Irlande du Nord élisent 18 députés, sur les 650 de la Chambre des communes.

23h42 : Ces élections concernent-elles tous le Royaume Uni ou juste la grande Bretagne ? Quid de l'Irlande du Nord ?

23h40 : Bonjour @Ben. Le parti europhobe Ukip aurait totalement disparu du Parlement, selon ces projections. Il n'obtiendrait aucun siège.

23h40 : Quel score pour Ukip ?

23h37 : Bonjour @Bourscheid. En effet, les conservateurs perdraient 16 sièges... et leur majorité avec ! "C'est un désastre pour Theresa May. Son leadership est remis en question et elle sera sous pression pour démissionner si les résultats se confirment", a expliqué Iain Begg, professeur à la London School of Economics à l'AFP.

23h37 : Ça veut dire que les conservateurs vont avoir une majorité plus faible qu'avant ? May pourrait démissionner suite à cet échec pour elle qui voulait élargir sa majorité ?

23h34 : A noter que les Libéraux-Démocrates, ouvertement europhiles, gagnent six sièges à 14 mandats, mais sans parvenir à fédérer les camp des 48% des Britanniques qui avaient voté contre le Brexit.

23h33 : Theresa May, qui disposait d'une majorité de 17 sièges dans le Parlement sortant, perdrait donc sa majorité absolue, à quelques jours de l'ouverture de négociations cruciales sur le Brexit. Cette tenante d'un Brexit "dur" avait convoqué ces élections anticipées afin d'avoir les coudées franches pour négocier avec l'Union européenne... C'est raté !

23h29 : Nous retrouvons tout de suite notre envoyée spéciale à Brighton, dans le sud du Royaume-Uni.

23h26 : La livre a chuté instantanément de 1,5% après les premières estimations sur les résultats des élections législatives.

23h16 : Le parti travailliste de Jeremy Corbyn obtiendrait, de son côté, 266 sièges à la Chambre des communes. Un gain de 32 sièges par rapport à l'assemblée sortante.

23h16 : Les conservateurs obtiendraient 314 sièges (sur 650) à la Chambre des communes, selon un sondage sortie des urnes, soit 16 de moins qu'actuellement. Une défaite singlante pour Theresa May qui espérait élargir sa majorité en convoquant des élections anticipées.

23h04 : Les conservateurs de Theresa May arrivent en tête mais perdent leur majorité absolue, selon les premières projections.

22h54 : Les bureaux de vote ferment à 22 heures, heure locale, 23 heures, heure de Paris. C'est à partir de ce moment que pourront être publiées les premières estimations. Les résultats sont attendus à l'aube vendredi.

22h52 : Jusqu'à aujourd'hui, les conservateurs disposent de 330 sièges, contre 232 pour les travaillistes du Labour, le principal parti d'opposition. En troisième position arrive le SNP, le parti nationaliste écossais, avec 56 députés, tandis que le Lib-Dem ne bénéficie plus que de huit sièges.

22h51 : Faisons un point sur l'élection au Royaume-Uni. Les Britanniques votent pour élire 650 députés au suffrage universel direct au cours d'un scrutin uninominal majoritaire à un tour. Bref, celui qui obtient le plus de voix l'emporte et siège à Westminster pour cinq ans.

21h07 : Pour législatives britanniques, chacun y met du chien devant les bureaux de vote... Sur les réseaux sociaux, les Britanniques postent des milliers de photos de leurs animaux de compagnie dans ou devant leur bureau de vote.

20h59 : Le travailliste Jeremy Corbyn a-t-il des raisons d'espérer une victoire ? A la traîne dans les sondages, le leader de l'opposition travailliste a refait son retard et talonne désormais son adversaire conservatrice, la Première ministre, Theresa May. Pour lui passer devant, la tâche paraît néanmoins trop ardue. Plus de détails dans notre article.

20h50 : a quelle heure seront donné les premiers résultats s'il vous plait?

19h21 : Notre envoyée spéciale à Brighton, dans le sud du Royaume-Uni, Marie-Adélaïde Scigacz, continue de rencontrer des électeurs en ce jour de vote outre-Manche. Voici quelques-uns de ces témoignages.

15h17 : Notre journaliste a aussi rencontré le candidat du Labour de la circonscription, Lloyd Russell-Moyle. Il arpente les rues du quartier pour mobiliser les électeurs.

15h19 : Retour dans le sud de l'Angleterre, à Kemptown, où notre journaliste Marie-Adélaïde Scigacz recueille le témoignage d'électeurs britanniques dans un bureau de vote.