Coronavirus : une partie de l'Angleterre se reconfine après une probable "mutation" de la maladie

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Coronavirus : une partie de l'Angleterre se reconfine après une probable "mutation" de la maladie
franceinfo
Article rédigé par
Marc de Chalvron - franceinfo
France Télévisions

Londres et le sud-est de l'Angleterre vont devoir se reconfiner à partir du dimanche 20 décembre. Boris Johnson, le Premier ministre, justifie cette décision par "une mutation" du virus.

Nouveau tour de vis en Angleterre, où Londres et le sud-est du pays vont devoir se reconfiner. Les autorités tentent de juguler l'augmentation des contaminations, qui sont notamment attribuées à l'apparition d'une nouvelle souche du coronavirus. "Boris Johnson justifie cette décision forte par la mutation du virus. Selon les experts, le virus est devenu jusqu'à 70% plus contagieux", indique Marc de Chalvron, correspondant de France Télévisions à Londres, dans le journal de 23 Heures de franceinfo, samedi 19 décembre.

28 500 nouveaux cas vendredi 18 décembre

"Mais cela ne veut pas dire que le virus est plus dangereux ou plus mortel. Cela ne veut pas dire, non plus, qu'il résiste mieux au vaccin. Mais il se transmet plus facilement et c'est ce qui explique l'augmentation spectaculaire du nombre de cas depuis ces deux dernières semaines. Tous les records sont battus : vendredi, 28 500 nouveaux cas ont été enregistrés", ajoute le journaliste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Royaume-Uni

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.