Cet article date de plus de trois ans.

Attentat dans le métro de Londres : au total, cinq suspects ont été interpellés

Deux nouvelles personnes ont été arrêtées mercredi dans le cadre de l'enquête sur l'explosion d'une bombe artisanale dans une rame du métro londonien vendredi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La station de métro Parsons Green, à Londres (Royaume-Uni), après l'explosion d'un engin explosif artisanal, vendredi 15 septembre 2017.  (ADRIAN DENNIS / AFP)

L'enquête se poursuit après l'attentat à la station de métro de Parsons Green, à Londres (Royaume-Uni). Deux hommes ont été arrêtés, mercredi 20 septembre, dans le cadre de l'enquête sur l'explosion d'une bombe artisanale, portant à cinq le nombre d'arrestations. Les deux hommes, âgés de 48 et 30 ans, ont été arrêtés à Newport, au pays de Galles, a annoncé la police britannique. Deux perquisitions étaient en cours dans cette ville où un suspect avait déjà été interpellé.

La veille déjà, un homme de 25 ans avait été appréhendé à Newport, à environ 200 km à l'ouest de Londres, a rapporté la London's Metropolitan Police dans un communiqué (en anglais)"L'enquête continue à progresser rapidement", a commenté Dean Haydon, responsable de l'antiterrorisme à la London's Metropolitan Police.

Un homme de 18 ans, un orphelin irakien, avait été arrêté samedi matin dans la zone de départ du port de Douvres. Et dans la soirée de samedi, un autre suspect, de 21 ans, avait été interpellé à Hounslow, dans la banlieue ouest de Londres. La législation antiterroriste britannique permet de les détenir 14 jours sans poursuites.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attentat dans le métro de Londres

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.