Cet article date de plus de quatre ans.

Royaume-Uni : Theresa May sous le feu des critiques après les attentats

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Royaume-Uni : Theresa May sous le feu des critiques après les attentats
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

À deux jours des législatives, le gouvernement britannique est sous pression après les attentats de Londres et de Manchester (Royaume-Uni). 

Après trois attaques terroristes en trois mois, 34 morts et des centaines de blessés, le Royaume-Uni s'interroge désormais sur l'efficacité de ses services de police et de renseignement. "La Grande-Bretagne est-elle bien préparée à cette menace, sachant que la plupart des jihadistes étaient effectivement bien connus des services de police et que la radicalisation avait été signalée à de nombreuses reprises ?", se demande Peggy Mauger en direct de Londres (Royaume-Uni).

Jeremy Corbyn a demandé la démission de Theresa May 

Ici, la polémique enfle dans l'opinion et vient durcir le ton de cette campagne. "Jérémy Corbyn, le leader du Parti travailliste, a demandé la démission de Theresa May, lui reprochant d'avoir baissé les effectifs de police et les budgets alloués au renseignement alors alors qu'elle était ministre de l'Intérieur encore jusqu'à l'année dernière. La Première ministre britannique résiste pour l'instant, rappelant que plusieurs attentats ont été en parallèle déjoués ces dernières semaines. C'est désormais la sécurité qui est l'enjeu de cette élection", conclut la journaliste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attaque de Londres

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.