Attaque contre une mosquée de Londres : les excuses émouvantes d’une Britanniques à l’imam

Après l’attentat qui a visé la mosquée de Finsbury Park à Londres dimanche 18 juin, Julie Simpson, une Britannique, est venue présenter ses excuses à l’imam.

Voir la vidéo
franceinfo

Julie Simpson est venue à la rencontre de l’imam de Finsbury Park, à Londres. C’est là qu’un Gallois de 37 ans a foncé avec sa camionnette sur des passants rassemblés devant une mosquée, dans la nuit du dimanche 18 juin. "Mon ami, je suis tellement, tellement désolée. Je suis vraiment désolée pour tout ça, vraiment !", s’est effondrée cette femme en fauteuil roulant en serrant la main de l’imam.

"Ce criminel ne vous représente pas"

"Vous ne devez pas vous excuser. Ce criminel ne vous représente pas", lui a assuré l’imam. Une personne est décédée et onze autres ont été blessées lors de cette attaque anti-musulmans. L’imam Mohammed Mahmoud a évité le passage à tabac de l’auteur de l’attentat. "Il y a des groupes marginaux de criminels et d’extrémistes. Comme Daech, c’est un groupe marginal d’extremistes et ils ne représentent pas les musulmans. Cette personne ne représente pas le formidable peuple britannique, et nous aussi nous sommes britanniques", l’a rassurée l’imam.

Des policiers près de la mosquée de Finsbury Park, à Londres, devant laquelle une camionnette a percuté plusieurs personnes, peu après minuit, lundi 19 juin 2017. 
Des policiers près de la mosquée de Finsbury Park, à Londres, devant laquelle une camionnette a percuté plusieurs personnes, peu après minuit, lundi 19 juin 2017.  (DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP)