Dimanche en politique, France 3

Après l’attentat de Londres, l’enquête avance vite

L’enquête sur l’attentat perpétré dans le métro londonien avance rapidement a indiqué la police britannique. Mais l’identité du poseur de bombe reste encore inconnue.

France 3

La correspondante à Londres pour France 3, Laura Kalmus, confirme que l’enquête menée par la police britannique suite à l’attentat à la bombe survenu dans le métro londonien vendredi 15 septembre avance rapidement. "Mais on ne sait pas encore qui a posé cette bombe", nuance la journaliste. La difficulté de l’identification vient du fait qu’il s’agit d’un réseau terroriste et non d’un loup solitaire. 

Deux arrestations

Deux hommes ont été interpellés depuis le début de l’enquête. Un de 18 ans, dans la ville portuaire de Douvres, et un autre de 21 ans dans la banlieue ouest de Londres. Ce dernier individu avait l’habitude de résider chez un couple qui accueillait des réfugiés, action qui avait valu aux deux sujets britanniques d’être décorés par la reine Elisabeth II en 2009. Aucune précision n’a en revanche été donnée sur la nationalité des suspects.

Des policiers et des membres des équipes de secours près de la station de métro Parsons Green, à Londres (Royaume-Uni), après un attentat, le 15 septembre 2017.
Des policiers et des membres des équipes de secours près de la station de métro Parsons Green, à Londres (Royaume-Uni), après un attentat, le 15 septembre 2017. (ADRIAN DENNIS / AFP)