Attentat de Londres : l’enquête se poursuit

48 heures après l’attentat, la police britannique a lancé un appel à témoins et publié une photo du terroriste présumé afin de recueillir des informations à son sujet.

France 3
Khalid Masood, 52 ans, marié, père de famille : le profil du terroriste présumé interpelle les spécialistes du renseignement. Son âge notamment surprend, car rares sont les djihadistes à passer à l’acte après 30 ans. Né au Royaume-Uni, ce musulman converti vivait à Birmingham, la deuxième ville du pays, connue comme le fief des islamistes radicaux.

11 interpellations

Dans le quartier où il vivait, ses voisins décrivent une famille très religieuse. "Ça se voyait à la façon dont ils étaient vêtus, à sa barbe. Ils restaient entre eux, mais ça ne les empêchait pas de nous saluer", témoigne une voisine. Condamné à plusieurs reprises pour agression et possession d’armes, il avait attiré l’attention des services de renseignements il y a quelques années. La police a interpellé 11 personnes dans le cadre de l’enquête sur l’attentat. "Nous voulons savoir s’il a agi seul, inspiré par la propagande terroriste ou s’il a été aidé et commandité", a indiqué Mark Rowley, commandant de l’antiterrorisme à Scotland Yard.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un policier à Birmingham (Royaume-Uni), où plusieurs arrestations ont été effectuées après l\'attaque à Londres, le 23 mars 2017.
Un policier à Birmingham (Royaume-Uni), où plusieurs arrestations ont été effectuées après l'attaque à Londres, le 23 mars 2017. (PAUL ELLIS / AFP)