Cet article date de plus de cinq ans.

Ajay Choksy, un handicapé mental au service de ses semblables

Depuis plus de 10 ans, le programme Rix Media de l’Université de Londres-Est teste et développe des outils pour rendre l’informatique accessible à des handicapés mentaux. Son originalité ? Il intègre aussi des handicapés dans ses équipes. Ajay Choksy est l’un d’entre eux.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Ajay Choksy, assistant-technicien pour le progamme de recherche Rix Media. (By Rix Media Research)
Ajay Choksy a une trentaine d’années. Britannique d’origine hindoue, il parle plusieurs langues. Personne ne sait véritablement pourquoi sa maladie, rare, de la communication est apparue. Elle a fait irruption dans sa vie dès l’école primaire, vers l’âge de 6 ans. Malgré ce handicap, il est néanmoins parvenu à se hisser dans ses études jusqu’à décrocher un bac scientifique option ingénierie.

Après un stage en 2006, Ajay Choksy intègre l’équipe du programme Rix Media. Développé par l’Université de Londres-Est, ce programme de recherche a pour but de tester et développer des outils pour rendre l’informatique accessible aux handicapés mentaux.
 
«Au sein de cette équipe, Ajay Choksy est chargé de configurer les ordinateurs et assurer leur entretien», nous explique Gosia Kwiatkowska, une des responsables du programme Rix Média. «Ajay accompagne aussi les handicapés mentaux dans l’utilisation des wikis (sites web dont la rédaction est participative, NDLR) ou dans la découverte de systèmes de montage vidéo.»

Un «véritable» assistant-technicien de recherche
Au fil des mois, Ajay Choksy est devenu un «véritable» assistant-technicien du programme. Reste qu’Ajay Choksi a encore souvent besoin d’une assistance parce qu’il ne comprend pas toujours ce que ces interlocuteurs lui disent au téléphone... preuve que son handicap est toujours là. «Il aime beaucoup son travail à Rix Media!», atteste Gosia Kwiatkowska. «Il ne voit désormais son avenir qu’à l’Université de Londres-Est au sein de ce programme.»

L’intégration d’Ajay Choksi à l’équipe qualifiée de «normale» par la direction impose l’admiration. L’homme donne beaucoup d’espoir aux personnes handicapées pour qu’elles ne soient pas réduites à leur handicap.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.