31 août 1997 : le jour où le monde a pleuré Diana

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
31 août 1997 : le jour où le monde a pleuré Diana
France 2
Article rédigé par
H.Abdelkhalek, C.Duval - France 2
France Télévisions

Il y a 23 ans jour pour jour, le monde entier pleurait la princesse Diana. L'accident sous le pont de l'Alma a suscité une déferlante d'émotions et ébranlé la monarchie britannique.

Le bloc-moteur de la Mercedes a reculé de plus d'1 mètre. L'avant de la Berline n'est plus que tôles froissées. À plus de 120 km/h, la voiture qui transporte Lady Diana vient de heurter de plein fouet le treizième pilier du tunnel de l'Alma, en plein cœur de Paris. Il est 00h26 ce 31 août 1997. Le chauffeur Henri Paul meurt sur le coup. Dodi Al-Fayed décède à l'arrivée des secours. Quant à la princesse Diana qui souffre d'une hémorragie thoracique, est transportée aux urgences de la Pitié-Salpêtrière. À 4h50 du matin, le décès de Lady Di est annoncé.

L'absence de la reine pose question

Aux aurores, les programmes de radio et de télévision sont interrompus. Outre-Manche, devant les palais de la royauté, la Grande-Bretagne se fige. Alors que le monde entier présente ses condoléances, la reine Elizabeth demeure invisible. Pour elle, Diana ne fait plus partie de la famille depuis son divorce avec Charles. À Londres, la colère gronde. "Où est notre reine ?" s'exclame la presse. 6 jours après la mort de son ex-belle-fille, Elizabeth accepte de revenir à Londres et s'adresse à son peuple.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.