Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Pour la première fois, la Russie frappe la Syrie depuis un sous-marin

Publié Mis à jour
Article rédigé par
France Télévisions

Ces frappes ont visé "deux places fortes terroristes" près de Raqqa, le bastion du groupe jihadiste Etat islamique.

La Russie renforce sa panoplie d'options militaires dans la guerre en Syrie. Pour la première fois, l'armée russe a frappé des cibles en Syrie avec des missiles de croisière tirés  depuis un sous-marin en mer Méditerranée. Le ministre russe de la Défense en a fait l'annonce, mardi 8 décembre. Il a précisé que les frappes avaient visé "deux places fortes terroristes" près de Raqqa, le bastion syrien du groupe jihadiste Etat islamique. Le ministère russe de la Défense a mis en ligne une vidéo de ces frappes sur son compte YouTube.

Des missiles qui peuvent être équipés de têtes nucléaires

Le ministre russe de la Défense a assuré que les Etats-Unis, qui mènent leur propre campagne de bombardements en Syrie, et Israël, avaient été prévenus. Moscou avait d'ailleurs déjà procédé à des bombardements depuis la mer. Mais ses missiles de croisière avaient alors été tirés depuis des navires de guerre croisant en Caspienne. 

Le président russe Vladimir Poutine a relevé mardi que les missiles de croisière pouvaient être équipés de têtes nucléaires, tout en disant espérant que l'usage de la force nucléaire "ne sera jamais nécessaire dans la guerre contre le terrorisme".  Les avions de chasse russes ont de leur côté effectué 600 sorties et détruit "300 cibles de différentes sortes" au cours des trois derniers jours, selon le ministre russe de la Défense.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Syrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.