Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Les Syriens retiennent surtout l'opposition des Français aux frappes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Francetv info / France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les journaux syriens n'évoquent pas le débat prévu à l'Assemblée nationale et comparent François Hollande à George W. Bush, comme l'explique l'envoyé spécial de France 3 en Syrie.

La presse syrienne ne fait pas grand cas, mecredi 4 septembre, du débat qui agite la classe politique française sur l'opportunité d'un vote parlementaire pour autoriser des frappes en Syrie. Comme le décrit Hugues Huet, envoyé spécial en Syrie pour France 3, les médias locaux semblent plus enclin à insister sur l'opposition de l'opinion française à une intervention sur le sol syrien.

Mais les intentions des dirigeants français sont bien scrutées par la presse syrienne. A Damas, certains médias comparent François Hollande à George W. Bush, faisant un parallèlle entre l'intervention américaine en Irak en 2003 et l'interventionnisme du président français en 2013. Le chef de l'Etat est qualfié par un  quotidien de "va-t-en-guerre qui foule du pied le droit international", le journal trouvant cette attitude étonnante quand elle vient "d'un pays qui se réclame du droit et de la justice".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.