VIDEO. "Ezadeen" : "Nos parents nous ont mis dans ce bateau parce qu'ils voulaient nous sauver la vie"

Huit mineurs ont été découverts parmi les quelque 360 migrants à bord du cargo. Mohamed et Hamza, qui ont respectivement 13 et 14 ans, sont d'eux d'entre eux.

NATHALIE PEREZ, JEAN-JACQUES BUTY / FRANCE

"On a cru que c'était la fin. On était désespéré." Mohamed et Hamza ont respectivement 13 et 14 ans. Ces deux frères originaires de Syrie se trouvaient à bord de l'Ezadeen, qui est arrivé vendredi 2 janvier à Carigliano (Italie). Ils font partie des huit mineurs, âgés de 7 à 15 ans, qui ont été découverts sur le cargo parmi les quelque 360 personnes embarquées.

Tous deux ont voyagé seuls car leurs parents, promoteurs immobiliers à Alep, ont préféré leur payer le voyage pour leur offrir un avenir sans guerre : six mille euros pour chacun. "Nos parents nous ont mis dans ce bateau parce qu'ils voulaient nous sauver la vie, explique Hamza. Nous sommes en guerre, vous savez. Ils se sont sacrifiés pour nous.

"Tout me manque : mon pays, ma terre mais surtout ma famille"

Epuisés par leur voyage, ils n'ont pas abandonné leurs rêves même s'ils éprouvent de la  nostalgie. "Tout me manque : mon pays, ma terre mais surtout ma famille", raconte Mohamed.

Les deux frères dorment depuis leur arrivée dans un monastère de Corigliano. Mais les riverains se présentent de façon spontanée pour proposer des vêtements ou un hébergement. "On fera tout notre possible pour les aider", assure le maire de la ville.

Le JT
Les autres sujets du JT
Hamza, un migrant syrien de 14 ans, face à une caméra de France 3, le 3 janvier 2015. Il était à bord de l\'Ezadeen, cargo arrivé à Cariglioano (Italie), avec son frère.
Hamza, un migrant syrien de 14 ans, face à une caméra de France 3, le 3 janvier 2015. Il était à bord de l'Ezadeen, cargo arrivé à Cariglioano (Italie), avec son frère. ( FRANCE 3)