Une agence matrimoniale pour jihadistes voit le jour en Syrie

Les combattants désireux de se marier ont créé cette "agence" près d'Alep, dans un territoire qu'ils contrôlent.

Les combattants désireux de se marier ont créé cette \"agence\" près d\'Alep (Syrie), dans un territoire qu\'ils contrôlent, selon l\'OSDH.
Les combattants désireux de se marier ont créé cette "agence" près d'Alep (Syrie), dans un territoire qu'ils contrôlent, selon l'OSDH. (MUHAMMAD HAMED / REUTERS)

L'amour est-il soluble dans le jihad ? A en croire les combattants de l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL), la réponse est "oui". Ils ont en effet décidé d'ouvrir en Syrie une "agence matrimoniale" adressée aux femmes désireuses de se marier avec les combattants de ce groupe ultra-radical, dont les membres se vantent notamment de décapiter leurs ennemis.

Les futures épouses choisies sur une liste

"L'État islamique a inauguré dans la ville d'Al-Bab (province d'Alep) un bureau pour accueillir les femmes célibataires et les veuves désireuses de se marier à des combattants de l'EIIL", rapporte lundi 28 juillet l'Observatoire syrien des droits de l'homme, proche de l'opposition syrienne. Selon les habitants d'Al-Bab, les postulantes doivent "inscrire leur nom et leur adresse dans la demande et par la suite, les combattants de l'EIIL frapperont à la porte de leur maison et les demanderont officiellement en mariage"

Cette initiative s'inscrit dans une stratégie plus large d'implantation de l'EIIL, qui avait par exemple décidé de promouvoir le "tourisme" dans la région à cheval entre la Syrie et l'Irak dont il a pris le contrôle ces derniers mois. L'Etat islamique organise ainsi deux fois par semaine des tours entre Raqa, dans le Nord de la Syrie, et la province d'Al-Anbar, dans l'ouest de l'Irak, à bord de bus arborant son étendard noir.